LaboFnac

Pour la première fois en 9 ans, Samsung expédie moins de 300 millions de téléphones

Toujours leader sur le marché de la téléphonie mobile, Samsung n'est pas épargné par la pandémie de Covid-19 en 2020. La marque coréenne devrait expédier moins de 300 millions de smartphones pour la première fois en 9 ans.

Le marché du smartphone a subi de plein fouet la crise liée à la pandémie de Covid-19 en 2020. Selon l’institut Gartner, les ventes de smartphones ont baissé de 20 % lors les deux premiers trimestres de l’année et les principaux fabricants n’ont pas été épargnés. De retour au sommet du classement mondial, Samsung profite des difficultés de son concurrent Huawei pour creuser l’écart sur la concurrence. Néanmoins, la marque à l’origine des Galaxy peine à garder le rythme des années précédentes.

Samsung Galaxy S20 FE

© LaboFnac

Une première depuis 2011

Selon un rapport du média sud-coréen ETNews, Samsung devrait totaliser l’expédition de moins de 300 millions de téléphones pendant l’année, pour la première fois en neuf ans. Parmi ces « téléphones », on retrouve les incontournables smartphones ainsi que  les « feature phones ». Ce phénomène très rare semble directement lié à la crise du Covid-19 qui perturbe ce segment depuis près d’un an. Le constructeur avait expédié près de 190 millions de téléphones portables (189,4 millions) à la fin du troisième trimestre et on estime qu’il en aura expédié environ 270 millions sur l’ensemble de l’année.

Cette baisse ne menace pas le statut du géant sud-coréen, mais elle confirme que le secteur traverse une zone de turbulence. Outre la crise sanitaire qui a renforcé les communications – et poussé les utilisateurs à se ruer sur les équipements informatiques pour télétravailler plutôt que sur les mobiles -, le déploiement tardif de la 5G dans plusieurs pays a également pu peser sur les ventes.

Des motifs d’espoir pour 2021

Après une année morose, Samsung veut aborder 2021 avec des motifs d’espoir. La firme prévoit de repasser au-dessus de cette barre des 300 millions et d’expédier 307 millions de téléphones portables en 2021. Sur ces 307 millions d’appareils, 287 millions correspondent à des smartphones et le reste à des « feature phones ». Ce retour à des niveaux comparables à ceux de 2011 à 2018 pourrait s’expliquer par une augmentation de l’offre de smartphones pliants et l’extension de sa gamme de modèles 5G abordables. La firme coréenne mise également sur sa série Galaxy S21 qui devrait être dévoilée en janvier. Samsung aurait prévu de fabriquer quelque 50 millions de modèles haut de gamme (49,8 millions de « flagships »).

Du côté des modèles pliants, la demande devrait rester stable puis que Samsung prévoit d’écouler 6 millions d’appareils, comme en 2020. La moitié de la production serait consacrée au Galaxy Z Flip 2 (dont le nom reste à confirmer), un modèle qui se veut abordable et qui doit permettre à Samsung de démocratiser les smartphones pliants.

Ventes smartphones Q3 2020

© Gartner

Samsung se veut toutefois prudent et tient compte du fait que l’économie mondiale montre des signes de reprise progressive. L’institut Gartner note une baisse de 5,7 % au troisième trimestre avec un Samsung solide leader. Le fabricant a renoué pour la première fois avec la croissance en 2020 (+2,2 %) et détient 22 % des parts du marché. Loin devant les 14,1 % de parts de marché de Huawei dont les ventes s’effondrent (-21,3 % par rapport au troisième trimestre 2019) et Apple (11,1 % de parts de marché et 40,5 millions d’iPhone vendus). Avec Samsung, Xiaomi est le seul constructeur à tirer son épingle du jeu en cette fin d’année 2020 (+34,9 % et 14,1 % de parts de marché).


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.