LaboFnac

Prise en main du BlackBerry KEY2 : une évolution en douceur du KEYone

Après un KEYone qui avait su convaincre son monde l’année dernière, BlackBerry remet le couvert avec le KEY2. Ce nouveau modèle capitalise sur les points forts de son aîné, tout en apportant quelques modifications bienvenues. Nous avons déjà eu l’occasion de le manipuler. Présentations.

BlackBerry Mobile avait profité du Mobile World Congress 2017 pour annoncer le BlackBerry KEYone. Il s’agissait là du smartphone de la renaissance pour la marque. Rappelons que BlackBerry avait accordé une licence de marque au constructeur TCL. On craignait à l’époque que cet accord ne dénature les produits qui en découleraient. Mais le KEYone a su mettre tout le monde d’accord. Certes, il n’est pas parfait, comme nous vous le rapportions dans notre test. Néanmoins, ce smartphone a su garder tous les codes des BlackBerry, tous en les modernisant suffisamment pour faire du KEYone un mobile tout à fait dans l’air du temps. Un premier essai réussi donc.

BlackBerry KEY2

© LaboFnac

BlackBerry Mobile nous propose aujourd’hui le successeur de ce modèle, le KEY2. Pour ce nouveau smartphone, le constructeur reprend la même formule, avec donc un clavier azerty mécanique en façade. Le design et l’ergonomie connaissent quelques évolutions significatives – nous y reviendrons plus loin -, mais restent là encore dans la continuité de ce que proposait le premier smartphone. Sous le capot, la puce mobile (chipset) est plus musclée puisque l’appareil accueille un Qualcomm Snapdragon 660 épaulé par 6 Go de mémoire vive. Quant au stockage, il se décline en deux options distinctes. Les amateurs pourront opter soit pour 64 Go, soit pour 128 Go, sachant que la mémoire est extensible par le biais d’une carte microSD dans les deux cas. Côté photo, le KEY2 est le premier BlackBerry à proposer un double module photo, de 2 x 12 Mpx en l’occurrence. De manière assez classique, le premier module est dédié au grand-angle, tandis que le second permet un zoom x2. Le tout permettra notamment de prendre des clichés en mode portrait. Enfin, la batterie affiche toujours une capacité conséquente de 3500 mAh.

BlackBerry KEY2

© LaboFnac

La prise en main

Comme évoqué en préambule, nous avons pu manipuler le produit suite à sa présentation. Le design évolue dans la continuité. Son cadre s’habille désormais d’aluminium Série 7, pour une meilleure résistance aux torsions. De même, le dos bénéficie d’un toucher texturé rehaussé d’un revêtement aux motifs en diamant, pour une meilleure préhension. Ceux qui ont l’habitude de manipuler le KEYone remarqueront immédiatement en prenant en main son successeur que ce dernier est un peu plus fin et plus léger, de 12 grammes en fait. Pour une prise en main d’emblée agréable. On a vraiment l’impression de tenir un objet à la fois solide et de qualité.

BlackBerry KEY2

À gauche, le KEY2, à droite, le KEYone. © LaboFnac

Le clavier est évidemment un élément fondamental des BlackBerry. Le fabricant a bien pris en compte les retours qu’il a pu avoir concernant celui du KEYone. Ainsi, les touches du clavier du KEY2 se montrent 20 % plus hautes que précédemment. Leur revêtement des touches s’avère aussi moins glossy et plus mat. Il accroche mieux le doigt, pour une meilleure sensation de frappe.

BlackBerry KEY2

À gauche, le KEY2, à droite, le KEYone. © LaboFnac

Ce KEY2 arbore aussi une nouvelle touche Speed Key sur son clavier. Il s’agit en fait d’une touche qui permet de lancer des dizaines de raccourcis. Sur le KEYone, il fallait être sur l’écran d’accueil pour lancer un raccourci de l’une des touches du clavier. Rappelons qu’il était possible de paramétrer 52 raccourcis personnalisables. Avec le KEY2, il sera possible de lancer ces raccourcis depuis n’importe où, puisqu’il suffira de presser le bouton Speed Key puis la touche désirée du clavier.

BlackBerry KEY2

© LaboFnac

De son côté, l’écran n’évolue pas puisqu’il affiche les mêmes caractéristiques que celles de son prédécesseur, avec une diagonale de 4,5’’ et une définition de 1080 x 1620 pixels. Ce manque d’évolution n’est pas un handicap dans la mesure où cette configuration permet déjà d’obtenir une très bonne densité de 433 pixels par pouce. Une fois cet écran allumé, c’est Android 8.1 Oreo qui accueille l’utilisateur. On retrouve bien sûr dans l’interface toutes les fonctions avancées de sécurité propres à BlackBerry. On pense notamment à DTEK qui vérifie quelles applications utilisent les fonctionnalités pour accéder aux informations de l’utilisateur. La fonction Locket évolue également et permet désormais de sécuriser des applications en plus des contenus, et même de rendre ces applis accessibles uniquement depuis le Locker.

Le BlackBerry KEY2 sera disponible dans le courant du mois de juin. La version 64 Go sera proposée au prix public conseillé de 649 euros, tandis qu’il faut compter 699 euros pour la 128 Go.

Sofian Nouira

Sofian Nouira

Rédacteur en chef


Contenus associés

  • Beechoo8

    A quand l’ouverture des précommandes ?
    Les deux versions seront-elles disponibles en même temps ?

  • Bonjour,
    Les précommandes ont ouvert le jour de l’annonce, soit le 7 juin donc.
    Pour ce qui est de la disponibilité réelle du KEY2, BlackBerry nous a dit « courant juin », sans plus de précision.
    Enfin, ils n’ont rien évoqué de particulier quant aux deux versions.

  • Beechoo8

    Je n’ai pas trouvé de lien sur le site de la fnac vers ce produit,
    On ne perd rien à attendre ou bien ???

  • Blayaux

    Pas de version clavier azerty ?

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.