LaboFnac

Prise en main du Roomba 980 d’iRobot : quand le ménage se fait connecté

Passer l’aspirateur est rarement un plaisir, mais il est désormais possible de s’en décharger totalement. C’est en tout cas la promesse d’iRobot, qui fabrique depuis quelques années déjà des robots aspirateurs et même depuis peu des robots laveurs de sol. De la première catégorie, nous avons pu tester le Roomba 980. Voici ce que nous en pensons après quelques semaines d’utilisation.

Le Roomba 980 est tout simplement ce qui se fait de mieux chez iRobot aujourd’hui. Il intègre donc toutes les options que propose la firme : nettoyage autonome avec retour automatique à la base de chargement en cours de tâche si besoin, ajustement automatique de la puissance sur les tapis, brosse anti-enchevêtrement, pilotage à distance, programmation, carte des zones nettoyées… Il offre en outre une puissance d’aspiration 10 fois supérieure à celles des modèles les moins onéreux et une autonomie de 120 minutes, tandis que le coffret inclut deux barrières pour délimiter des zones à ne pas nettoyer. Bref, c’est vraiment la Roll’s des robots aspirateurs qu’il nous a été donné de tester.

iRobot Roomba 980

Installation et programmation

Comme indiqué ci-dessus, le Roomba 980 est livré dans un coffret plutôt complet, mais il est assez facile de s’y retrouver sans même avoir à sortir le mode d’emploi. Un câble est fourni pour connecter la base à une prise de courant, le robot est à mettre en charge dessus et on comprend assez vite à quoi servent les générateurs de barrière virtuelle grâce aux autocollants qui sont collés dessus. Il y est même expliqué que deux modes de fonctionnement sont prévus : l’un pour créer une barrière rectiligne, l’autre pour en créer une en demi-cercle de 120 cm de diamètre. Un bouton à deux positions permet de passer facilement de l’un à l’autre. L’installation est donc des plus simples.

iRobot Roomba 980

iRobot Roomba 980

Il est dès lors possible de lancer un nettoyage, à condition que l’aspirateur soit chargé, en appuyant sur le gros bouton Clean, même s’il reste encore à le connecter au réseau Wi-Fi de la maison pour en profiter pleinement. Il suffit pour cela de télécharger l’application iRobot sur un terminal Android ou iOS et de se laisser guider. Rien de compliqué donc, pour peu que tout fonctionne bien. Nous avons pour notre part dû retenter plusieurs fois en raison d’obscurs problèmes techniques. Sans cela, la connexion est établie en quelques étapes : connecter le smartphone au réseau Wi-Fi pour l’identifier, rentrer la clé de sécurité, et transférer les paramètres au Roomba 980. Le tout, accompagné de signaux lumineux et audio.

iRobot Roomba 980

Une fois celui-ci connecté, il devient possible de le contrôler à distance, et surtout de le programmer. L’application permet par exemple d’activer diverses options de nettoyage. Il ainsi possible de demander à l’aspirateur d’effectuer un ou deux passage(s) par pièce ou de le laisser décider en fonction de la surface. De même, on pourra le laisser ou non augmenter automatiquement la puissance d’aspiration sur les tapis et moquettes. Bien sûr, il est également possible de programmer des nettoyages quotidiens, avec le choix d’un horaire différent pour chaque jour de la semaine. Vous pourrez ainsi lui demander de nettoyer lorsque vous n’êtes pas là. Et c’est de loin préférable.

Application iRobot

Application iRobot

Le Roomba 980 en action

S’il peut être amusant d’observer le Roomba 980 faire ses petits allers-retours dans la pièce au départ, il faut aussi admettre qu’il est un peu bruyant. C’est le cas de tout aspirateur, bien sûr, et celui d’iRobot l’est d’ailleurs un peu moins que beaucoup d’autres, mais il est aussi plus lent qu’un humain pour nettoyer. Surtout lorsqu’il croise beaucoup d’obstacles sur son parcours et que l’option “Nettoyage des angles” est activée. Celle-ci le force à tourner autour, plutôt que de le laisser faire demi-tour au moindre contact détecté à l’aide des capteurs du parechoc avant. Le nettoyage est alors plus efficace, mais aussi plus long. Et le bruit qui pourrait paraître supportable au début le devient un peu moins à chaque nouvelle minute écoulée…

iRobot Roomba 980

Cela étant dit, nous avons trouvé le Roomba plutôt efficace. Le système développé par iRobot permet d’aspirer la plupart des saletés. Une petite brosse tourne à l’horizontale sur un côté et les renvoie vers les brosses centrales, qui les acheminent vers le bac de réception. Il faut vraiment aller chercher dans les coins des pièces pour le prendre à défaut, et trouver encore un peu de poussière, même s’il convient aussi de noter qu’il n’a jamais eu de zones fortement sales à nettoyer durant notre test. Il est en outre bon de constater que les impacts sont toujours très doux en cas d’obstacle rencontré, et qu’il n’est jamais resté bloqué devant un tapis ou un même une zone surélevée de quelques centimètres.

iRobot Roomba 980

iRobot Roomba 980

Le Roomba 980 peut donc nettoyer un étage de manière totalement autonome, même s’il faudra éviter de lui tendre des pièges en laissant traîner n’importe quoi. Il lui est par exemple arrivé de rester coincé à cause d’un ruban laissé au sol (les propriétaires de chats et autres compagnons à quatre pattes comprendront sans doute). Une notification est alors envoyée sur le smartphone, et il est possible de l’éteindre ou de le renvoyer à la base s’il le peut. Une fois le nettoyage terminé, ou interrompu, l’application mobile permet, grâce aux informations recueillies par la caméra embarquée du robot, de consulter une carte des zones nettoyées pour s’assurer qu’il a bien fait son travail. Aucune mauvaise surprise n’a été constatée lors du test. L’appartement a toujours été quadrillé du mieux possible.

Application iRobot

Pour finir, l’entretien du robot aspirateur est facilité par une section dédiée au sein de l’application mobile. Celle-ci permet tout d’abord de prendre connaissance du niveau de remplissage du bac, à vider très simplement en tirant sur une poignée, mais aussi de l’état des différentes pièces du corps du robot avec des systèmes de jauges. Des guides “pas à pas” sont en outre proposés si jamais le besoin de les remplacer se faisait sentir. Il reste toujours possible de consulter le mode d’emploi aussi, mais c’est tout de même plus rapide de consulter les instructions sur son smartphone.

iRobot Roomba 980

Notre avis

Ce Roomba 980 fera sans doute un excellent allié au quotidien, même si vous n’échapperez pas un nettoyage manuel de temps en temps pour garder la maison réellement propre. Facile d’emploi, avec l’application mobile associée, il se montre capable d’aspirer sur tous les sols de manière efficace et ne laisse pas les obstacles le détourner de son objectif même s’il faudra tout de même veiller à ne pas trop laisser traîner d’affaires au sol. Il est en outre possible de contrôler facilement les zones nettoyées, tout comme l’état des composants du robot afin de pouvoir l’entretenir et d’en tirer toujours les meilleures performances.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.