LaboFnac

Prise en main du Netgear Orbi, un réseau Wi-Fi encore plus puissant

Netgear étoffe sa gamme Orbi avec un modèle plus abordable et plus pratique. L’Orbi RBK30 promet néanmoins d’offrir des performances à la hauteur de ses aînés tout en conservant la même facilité d’installation.

Pour palier les faiblesses des Box opérateurs qui peinent à couvrir une surface importante, Netgear propose un système de routeurs pour créer un réseau maillé ultra performant. Baptisé Orbi, celui-ci se compose d’un routeur et d’un satellite. Plusieurs versions sont disponibles, dont le RBK30, le modèle le plus récent de la marque.

Plus abordable que son grand frère, le RBK50, le RBK30 qui nous intéresse ici s’en différencie grâce à son design plus compact, et surtout son satellite qui prend désormais la forme d’une prise secteur qu’on peut facilement brancher n’importe où à la maison. Pour mémoire, avec l’Orbi RBK50 AC3000 qui chapeaute la gamme, routeur et satellite sont identiques. Leur design, plutôt réussi, permet de les intégrer discrètement dans un salon ou une chambre.

Netgear Orbi

Malgré des dimensions plus modestes, le routeur de l’Orbi RBK30 propose toujours trois ports Ethernet. Il est ainsi possible de brancher vos appareils réseau tels qu’un NAS, une console ou une imprimante réseau. Point fort d’Orbi, le système est censé couvrir 200 m2 tout en offrant une procédure de configuration extrêmement simple. Et dans la pratique, cette dernière est vraiment un jeu d’enfant, même pour un novice qui n’y connaîtrait absolument rien. L’installation ne prend que quelques minutes via l’application Orbi, disponible sur iOS et Android.

Netgear Orbi

Une connexion en toute simplicité

Après avoir branché le routeur au secteur et à la Box Internet avec un câble Ethernet, il suffit de scanner le QR code fourni par Netgear pour détecter l’Orbi.

Interface Netgear Orbi

Celui-ci apparaît dans la liste des SSID sur le smartphone et reste ensuite à s’y connecter en saisissant le mot de passe inscrit sur le boîtier. Orbi crée alors un sous-réseau (10.0.0.X) et va chercher la connexion Internet.

Interface Netgear Orbi

Dernière étape, il suffit de brancher le satellite et le tour est joué. Notez que si ce dernier n’est pas détecté automatiquement, une prise « Sync » permet de forcer la synchronisation. Enfin, il est possible de personnaliser le SSID de l’Orbi et de créer son propre mot de passe. Simple et efficace.

Interface Netgear Orbi

Interface Netgear Orbi

Une fois la configuration terminée, l’application Orbi offre quelques outils pratiques pour créer un réseau partager la connexion Wi-Fi, gérer les périphériques connectés et même créer un réseau invité. Les utilisateurs plus expérimentés pourront également modifier moult paramètres via l’interface Web qui est encore plus complète.

Interface Netgear Orbi

Doté de quatre antennes parfaitement intégrées, l’Orbi RBK30 assure une vitesse combinée pour les bandes 2,4 et 5 GHz de 2 200 Mbit/s (866 + 866 + 400 Mbit/s), tandis que le routeur et son satellite bénéficient d’une infrastructure réseau dédiée 2×2 de 867 Mbit/s pour assurer une couverture de 200 m2. En haut de gamme, l’Orbi RBK50 met à profit ses six antennes intégrées pour une vitesse combinée en WiFi de 3 000 Mbit/s (1733 + 866 + 400 Mbit/s) avec une infrastructure dédiée 4×4 de 1,7 Gbit/s.

Netgear Orbi

Comme lors de notre prise en main de Google Wifi, nous avons effectué plusieurs mesures, d’abord avec le RBK30, puis avec le RBK50. Pour ce faire, nous avons transféré un gros fichier MKV depuis un NAS connecté au port Ethernet du petit routeur principal. Le premier relevé a été réalisé avec un seul et unique ordinateur portable connecté en Wi-Fi, et installé dans la même pièce que l’Orbi. Puis nous nous sommes déplacés dans la pièce la plus éloignée de l’appartement de 90 m2.

Netgear Orbi

Nous avons ensuite réitéré ces deux procédures, mais en connectant cette fois plusieurs appareils. L’idée était ici de charger le réseau en lançant plusieurs flux vidéo en HD sur Netflix parallèlement au transfert de notre fichier MKV.

 Netgear Orbi RBK30Netgear Orbi RBK50Google Wifi
Transfert d'un MKV depuis la même pièce34,74 Mbit/s43,03 Mbit/s26,26 Mbit/s
Transfert d'un MKV depuis la pièce la plus éloignée21,35 Mbit/s27,29 Mbit/s13,95 Mbit/s
Transfert d'un MKV depuis la même pièce + 2 flux Netflix35,63 Mbit/s34,96 Mbit/s16,07 Mbit/s
Transfert d'un MKV depuis la pièce la plus éloignée + 2 flux Netflix18,65 Mbit/s29,13 Mbit/s13,98 Mbit/s

S’il offre des performances honorables dans la pièce principale, Google Wifi peine à rivaliser avec l’Orbi (RBK30) lorsque le réseau est chargé. Alors que les débits sont fortement affectés avec la solution de Google, l’Orbi assure le même débit moyen tout en diffusant des flux vidéo Netflix qui ne déplorent aucune dégradation de la qualité d’image. Mais c’est surtout en s’éloignant du routeur principal que la solution de Netgear fait la différence, et ce malgré l’ajout d’un satellite pour étendre la portée de Google Wifi. Bien aidé par son propre satellite, l’Orbi permet de bénéficier d’un débit moyen de 18,65 Mbit/s contre 13,98 Mbit/s pour Google Wifi.

Encore plus puissant, l’Orbi RBK50 met tout le monde d’accord avec des performances inchangées, quel que soit l’état du réseau. Reste que ce dernier coûte 100 euros de plus que son petit frère. Au final, l’Orbi RBK30 est une alternative plus abordable et tout aussi simple à mettre en œuvre. De son côté, Google Wifi a pour lui un prix encore moins élevé, mais il faudra se contenter d’une portée et de débits plus réduits.

Driss Abdi

Driss Abdi

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.