LaboFnac

Prise en main des Samsung Galaxy J 2017 : l’entrée de gamme a enfin droit au design

Samsung renouvelle ses smartphones d'entrée de gamme avec la série Galaxy J qui compte cette année trois modèles. Nous avons fait les présentations avec les Galaxy J3, J5 et J7 : voici nos premières impressions.

Samsung officialisait, il y a quelques semaines, le renouveau de sa gamme Galaxy J, composée de Galaxy J3, Galaxy J5 et Galaxy J7. Des modèles d’entrée de gamme, plus abordables que la série Galaxy A, mais qui signe cette année une montée en gamme perceptible. Nous avons fait le tour du propriétaire.

Samsung Galaxy J3

Le Samsung Galaxy J3

Un bref rappel des caractéristiques des trois smartphones avant toute chose. Le Galaxy J3, plus petit modèle, présente un écran LCD de 5 pouces sous lequel Samsung a opté pour un SoC Exynos 7570 à quatre cœurs (1,4 GHz) couplé à 2 Go de RAM, mais aussi pour une batterie de 2400 mAh, un espace de stockage de 16 Go (avec microSD) et le support de la 4G de catégorie 6. Son appareil photo dorsal affiche 13 mégapixels au compteur, tandis que son APN frontal, affublé d’un flash, est de 5 mégapixels.

Samsung Galaxy J3

Le Samsung Galaxy J3

Le Galaxy J5 est un peu plus grand, avec son écran HD de 5,2 pouces surplombant un capteur d’empreintes, cette fois en technologie AMOLED. Lui aussi équipé en Exynos, il embarque la puce 7870 à huit cœurs (1,6 GHz), 2 Go de RAM et un appareil photo frontal de 13 mégapixels, le tout animé par une batterie de 3000 mAh. Quant au Galaxy J7, son écran AMOLED de 5,5 pouces affiche une définition Full HD, il gagne 3 Go de RAM et une batterie de 3600 mAh.

Samsung Galaxy J5 2017

Le Samsung Galaxy J5 2017

Au rayon du prix, comptez 219 euros pour le Galaxy J3, prévu pour la mi-août, 279 euros pour le Galaxy J5, déjà disponible, et 339 euros pour le J7, qui sortira courant juillet.

Un bond en avant en matière de design

Samsung Galaxy J 2017

Les Galaxy J de précédente génération assumaient une conception trahissant leur positionnement d’entrée de gamme. La cuvée 2017 cherche justement à séduire les petits budgets en quête de modèles un peu plus élégants, et il faut avouer que le pari est réussi. Les trois smartphones sont dotés d’un écran 2,5D, de tranches arrondies et d’un dos légèrement courbé : l’effet est esthétique et en main, ils sont confortables. On note également l’usage du métal chez le trio, avec des bandes de plastique en haut et en bas chez le J3 uniquement, ainsi qu’un coloris en façade reprenant celui de la coque dorsale. Pari réussi, même si certains peuvent regretter que leur batterie ne soit plus accessible.

Samsung Galaxy J 2017

Côté écran, les bordures ont gagné en finesse chez les trois smartphones. La HD suffit sans peine sur les 5 pouces du Galaxy J3, mais commence à être juste chez le Galaxy J5, de 5,2 pouces. Heureusement pour lui, le smartphone compense à peu près grâce à sa technologie AMOLED, qui lui permet d’offrir des contrastes sensiblement meilleurs. Le Galaxy J7 est clairement le mieux loti de l’ensemble, la Full HD s’avérant suffisante sur sa diagonale de 5,5 pouces. Bon point pour lui, ce dernier embarque la fonction Always On Display que l’on avait découverte sur la génération Galaxy S7, et qui permet d’accéder à quelques informations (heure, notifications…) sans déverrouiller son écran.

Le Samsung Galaxy J7

Le Samsung Galaxy J7 2017 avec sa fonction Always On Display.

On apprécie en outre l’intégration de puces Exynos chez l’ensemble de la gamme, quand les Galaxy J 2016 s’appuyaient sur des puces Samsung, Spreadtrum et Qualcomm. Avec 2 à 3 Go de RAM, le trio semble armé pour s’en sortir pour des usages standard. Les appareils photo dorsaux du trio semblent réactifs, même si leurs performances seront à évaluer notamment en conditions de basse luminosité, et on apprécie les efforts fournis par Samsung pour éviter que leur objectif ne dépasse de leur coque. Bon point également, la présence en façade chez l’ensemble des modèles d’un flash, plutôt adapté à un public jeune – potentiellement amateur en selfies ou de snaps avec filtres – visé par la marque. Terminons par le logiciel : les J3, J5 et J7 tournent sous Android 7.0 Marshmallow habillé de TouchWiz, proposent un système de dossiers sécurisés (par empreinte digitale chez le J5 et le J7, par code chez le J3) et limitent les applications préinstallées. Le trio gagne une option plutôt sympathique : la possibilité de créer une icône par compte sur des applications de type messageries ou réseaux sociaux, par exemple pour Facebook, Skype, Messenger ou Whatsapp.

Notre avis

Samsung Galaxy J5 2017

Le Samsung Galaxy J5 2017 à gauche, le J5 2016 à droite

Il semble désormais loin, le temps où Samsung proposait, à tarif très contenu, mais au prix d’importantes concessions, des Galaxy Core ou Galaxy Y très éloignés de ses fleurons, les Galaxy Sx. Sa fournée 2017 de Galaxy J montre sa volonté de ne plus entacher son catalogue de smartphones à la conception décevante, et de proposer une expérience satisfaisante même sur son modèle le moins perfectionné. Certes, l’USB Type-C, la charge rapide ou Bixby ne sont pas là, mais ce sont désormais des smartphones que l’on peut sortir de sa poche sans rougir.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.