LaboFnac

Prise en main du Samsung Galaxy Note 8 : un Galaxy S8+ avec un stylet ?

Samsung a enfin dévoilé le nouveau Galaxy Note 8. Pas de surprise : le terminal reprend l'essentiel des caractéristiques du Galaxy S8+ avec néanmoins quelques petites différences. Nous l’avons pris en main en avant-première, l’occasion de faire un point sur ce nouveau flagship.

Après l’énorme faux pas que représentait le Note 7, son successeur était attendu de pied ferme. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il affiche un gros air de famille avec le Galaxy S8+. Il y a d’abord le même écran Infinity Display ou presque, avec une courbure moins prononcée des bords qui sont néanmoins extrêmement fins. La dalle Super AMOLED de 6,3 pouces affiche une définition QHD de 1440 x 2960 pixels avec toujours le même rendu très flatteurs des images.

Samsung Galaxy Note 8

S’agissant d’un Galaxy Note, le smartphone est livré avec son fameux stylet S Pen, avec un souci du détail qui va même jusqu’à sa couleur, assortie à celle du smartphone. Celui-ci offre moult fonctionnalités et permet notamment d’écrire sur l’écran éteint, comme c’était le cas sur le Galaxy Note 7. En veille, ce dernier dispose de la fonctionnalité Always On Display pour afficher l’heure et quelques notifications (SMS, appels en absence).

Samsung Galaxy Note 8

La prise jack reste d’actualité tandis qu’un port USB Type-C permet de recharger la batterie et de transférer des données. Le terminal est protégé par du verre Gorilla Glass 5 et le mobile est affublé de l’indice IP68 certifiant sa résistance aux poussières microscopiques et à l’immersion dans 1,5 mètre d’eau pendant 30 minutes.

Les similarités avec le Galaxy S8+ ne s’arrêtent pas là. En Europe, le Galaxy Note 8 est animé par un processeur Samsung Exynos 8895 (le Snapdragon 835 est réservé aux USA et à la Chine) avec quatre cœurs cadencés à 2,3 GHz et quatre autres à 1,7 GHz pour animer Android 7.1.1. Le chipset est épaulé par 6 Go de RAM et le stockage interne de 64 Go est extensible à l’aide d’une carte microSD. Seule la batterie diffère vraiment, puisque sa capacité est abaissée à 3300 mAh quand le S8+ et le Note 7 embarquent un modèle de 3500 mAh. La faute aux problèmes de batteries de ce dernier ? Toujours est-il que le constructeur sait qu’il joue gros, insistant sur le fait que le nouveau terminal a passé des tests rigoureux sur ce point précis.

Samsung Galaxy Note 8

Le Galaxy Note 8 à côté des Galaxy S8+ et Galaxy S8

Le Samsung Galaxy Note 8 affiche des dimensions de 162,5 x 74,8 x 8,6 mm pour un poids de 195 grammes. C’est plus que son prédécesseur, mais l’appareil reste agréable à prendre en main. Bien équilibré, son poids conséquent se fait oublier. L’écran occupe pratiquement toute la face avant et tout comme le Galaxy S8+, le bouton central est désormais déporté à l’arrière de l’appareil photo, même si ce n’est pas le plus pratique.

Samsung Galaxy Note 8

Transition toute trouvée pour aborder la partie photo justement. Et sans surprise la configuration est proche de celle du S8+ une fois encore. Le capteur à l’avant affiche une résolution de 8 mégapixels avec une ouverture de f/1.7 et un stabilisateur d’image optique. À l’arrière, ce n’est pas un, mais deux capteurs de 12 mégapixels qui sont intégrés. Samsung cède enfin aux sirènes de ce dispositif qui devient incontournable et qui finira probablement par se retrouver dans le futur Galaxy S9. Chaque objectif est doté d’un système de stabilisation optique et on retrouve une configuration proche de celle de l’iPhone 7 Plus avec un grand-angle et un zoom 2x. En revanche le Note 8 profite d’une ouverture bien meilleure avec f/1.7 et f/2.4.

Samsung Galaxy Note 8

La configuration à deux capteurs permet non seulement de zoomer, mais également de jouer sur la profondeur de champ (l’effet bokeh). Le système permet de faire varier l’effet pendant ou a posteriori. Lors de notre courte prise en main, nous avons pu constater son efficacité, mais le résultat devra être vérifié sur un moniteur externe. Samsung proposait également un atelier pour tester l’efficacité de son système de stabilisation face à l’iPhone 7 Plus, qui était à la peine pour afficher une image nette à cause du bougé. Lors de notre prise en main, nous n’avons rien trouvé à redire sur les photos prises par le Galaxy Note 8. Reste à voir ce qu’il vaut dans des conditions réelles d’utilisation. Le mode vidéo est identique à celui du S8+ avec toujours l’enregistrement en 4K HDR à 30 images par seconde ou en Full HD à 60 images par seconde.

Samsung Galaxy Note 8

Bien entendu, le Note 8 est accompagné de son stylet S Pen qui permet de faire du Drag & Drop lorsque le téléphone est utilisé en mode fenêtré. L’interface de Samsung propose même de créer des raccourcis pour définir les deux applications qui s’afficheront en même temps à l’écran.

Samsung Galaxy Note 8

Une solution qui marque une fois de plus la convergence entre le smartphone et le PC. D’ailleurs, pour finir la présentation du Galaxy Note 8, Samsung nous a offert une démonstration du mode desktop à l’aide de la station d’accueil DeX. Là encore on est en terrain connu avec un système efficace qui peut dépanner en l’absence de PC.

Samsung Galaxy Note 8

Bon plan pour ceux qui sont intéressés par la phablette, la station DeX est offerte pour toute précommande. Le Galaxy Note 8 sera disponible le 15 septembre au prix de 1009 euros. Un tarif élevé justifié par une finition premium et des fonctionnalités de haute tenue. En effet, si l’on se fie à ces premières impressions, ce Note 8 ne devrait pas décevoir et nous ne manquerons pas de vous proposer un test complet prochainement afin de confirmer cet a priori.

Driss Abdi

Driss Abdi

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.