LaboFnac

Prise en main du Sony Alpha 9, l’hybride pour les pros (photos)

Sony a présenté hier son nouveau boîtier hybride haut de gamme : l'Alpha 9. Et nous avons eu l'occasion de prendre en main ce produit à Londres.

De loin, il ressemble à un Alpha 7. Mais il n’en est évidemment pas un. Et on a beau demander à Sony pourquoi l’Alpha 9 ne s’appelle pas plutôt Alpha 8, la réponse n’est pas claire. Les dirigeants de la marque s’accordent à dire qu’ils ne sont pas fans des numéros paires, et ils bottent en touche quand on évoque la série Alpha 6000, et sa numérotation paire donc. Bref, l’heure n’est pas au tricotage, mais à la prise en main du tout nouveau boîtier présenté par Sony, l’Alpha 9.

sony alpha 9

Et autant dire que le constructeur n’a pas fait dans la dentelle avec ce produit très haut de gamme. La présentation technique du boîtier est on ne peut plus claire, l’Alpha 9 est fait pour tutoyer les modèles haut de gamme de chez Canon et Nikon. L’A9 intègre un capteur de 24,2 mégapixels qui bénéficie de la structure empilée (avec de la DRAM) qu’on a pu voir sur d’autres appareils de la marque, et qui permet théoriquement de gagner en vitesse d’obturation et d’écriture, entre autres choses. Mais c’est loin d’être tout.

sony alpha 9

Sony annonce également un nouveau processeur Bionz X, qu’on devine plus rapide que les générations précédentes, ainsi qu’un obturateur silencieux. Et c’est effectivement loin de n’être qu’un argument marketing puisque la prise de vue est tellement silencieuse que Sony a dû rajouter des pictogrammes à l’écran – et dans le viseur – pour donner la confirmation qu’une ou des prises de vue sont en cours. Voilà qui est franchement bluffant. La firme nippone mise également sur un nouveau système autofocus baptisé 4D Focus et qui se base sur 693 collimateurs couvrant 93% de la surface du capteur. Ici encore, on confirme que le suivi autofocus est assez bluffant. Même chose pour le mode rafale à 20 fps qui permet réellement de ne rien rater d’une scène.

sony alpha 9

Le viseur électronique passe quant à lui à 3,69 millions de points et on note une véritable amélioration de la fluidité grâce aux 120 fps annoncés. En ce qui concerne l’ergonomie, Sony entend bien détacher son A9 de la gamme A7. On remarque par exemple l’apparition d’une nouvelle molette, sur la partie supérieure gauche de l’appareil, qui permet de choisir le mode de prise de vue, et qui comporte une seconde partie permettant de choisir le mode autofocus. Cette multiplication des commandes manuelles n’est pas sans rappeler le design des appareils Fujifilm, d’autant que le A9 propose également un joystick de navigation à droite de l’écran.

sony alpha 9

Au rayon nouveauté, l’A9 gagne aussi en qualité de conception avec un bouton poussoir qui laisse la possibilité d’accéder aux deux slots pour cartes SD. D’ailleurs, le slot 2 se situant au-dessus du Slot 1, on a tendance à y insérer une carte en premier, jusqu’à ce qu’un message d’erreur s’affiche à l’écran. Sony explique avoir relevé l’anomalie et travailler à sa résolution. Autre souci d’ergonomie relevé par certains : le risque de toucher au bouton on/off à chaque utilisation de la molette avant dédiée à l’ouverture du diaphragme.

sony alpha 9

Enfin, Sony a fait des changements dans son interface. Souvent décriée par la presse spécialisée, elle se pare désormais d’une nouvelle fonction permettant de créer soit même des accès d’options dans l’interface, en plus des trois boutons physiques dédiés à ces raccourcis.

sony alpha 9

Bref, dans l’ensemble, ce Sony A9 rappelle évidemment la lignée A7, mais devrait délivrer suffisamment d’innovations pour appuyer les ambitions beaucoup plus haut de gamme, qui placent ce boîtier « mirrorless » face aux cadors de chez Nikon et Canon. Mais tiendra-t-il le choc ? Il nous tarde de le vérifier dans un prochain test Labo.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.