LaboFnac

Prise en main du Withings Blood Pressure Monitor, le tensiomètre connecté

Le Withings Blood Pressure Monitor est l'un des premiers objets connectés de la marque Withings. Une première version, filaire, a été commercialisée en 2011, et cette V2 Bluetooth est disponible depuis 2014. Mais il n'est jamais trop tard pour en faire une petite prise en main.

Le monde des objets connectés est si varié qu’on a bien du mal à isoler toutes les catégories de produits disponibles sur le marché. On trouve des voitures connectées, des montres et bracelets, ou autres objets assez classiques, mais aussi des pommeaux de douche connectés et autres bizarreries. L’objet du jour, le Withings Wireless Blood Pressure Monitor, se range dans la catégorie des produits fitness, voire santé, puisque ce tensiomètre connecté est clairement un dispositif médical.

withings blood pressure monitor

À cet égard, le produit « est conforme aux régulations des appareils médicaux européens, et porte le label CE ». Il a également été « approuvé aux États-Unis où il a été autorisé par la FDA (l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) », comme le précise le site de la marque. Le tensiomètre est utilisé par des médecins et dans des hôpitaux, et sa fiabilité ne fait donc aucun doute.

Caractéristiques et design

Côté fiche technique, on va vite faire le tour de ce produit qui se compose d’un cylindre en aluminium de 15,2 x 3,6 cm, relié à un brassard de 42 x 15 cm. Au bas du cylindre, un système d’encoche offre l’accès à l’espace alimentation qui nécessite 4 piles AAA LR03. De l’autre côté du cylindre, un bouton permet d’allumer très simplement l’objet. Il faut savoir que le brassard convient aux bras d’une circonférence allant de 22 à 42 centimètres, ce qui doit permettre de l’adapter au plus grand nombre. Malheureusement, Thor Björnsson, dit The Mountain dans Game of Thrones, ne devrait pas pouvoir s’en servir puisqu’il dépasse de 11 centimètres le tour de bras maximal autorisé.

withings blood pressure monitor withings blood pressure monitor

Le moniteur se connecte en Bluetooth à un smartphone sous Android ou iOS, et s’installe aisément via l’application Health Mate. Dans l’idéal, on positionne le moniteur dans l’intérieur du bras, orienté au plus proche de votre cœur, et avec le bouton d’allumage positionné vers le haut. Pendant la mesure, il ne faut pas bouger.

Dans les faits

L’utilisation de ce tensiomètre est ultra-simple, quoique l’application puisse être plus intuitive. Cela en fait un produit de tous les jours, pour qui souhaite suivre sa tension de près, ou pour un médecin qui l’utilise sur ses patients.

L’intégralité, ou presque, de la rédaction du Labo Fnac s’est essayée à l’exercice, et le produit s’est montré globalement convaincant. Un peu capricieux, il nécessite tout de même un calme absolu durant les mesures et les mouvements du bras concerné sont prohibés.

interface health mate

Mais que mesure vraiment ce tensiomètre ? Ici, pas de « très bien, 12.8 de tension » comme peuvent l’annoncer les médecins, mais des données exprimées en mmHg qui font un peu peur. En fait, ce tensiomètre mesure la tension artérielle systolique et diastolique… tout comme votre médecin. Par exemple, si vous obtenez 120 (systolique) et 80 (diastolique), votre médecin enlève un zéro et annoncera 12 et 8.

withings blood pressure monitor

L’application Withings propose un petit guide pratique, là où se trouvent vos résultats, afin de pouvoir comprendre de quoi il s’agit. On peut alors lire que l’hypertension débute à 140 millimètres de mercure (systolique) et 90 millimètres de mercure (diastolique). Pour aider le consommateur, un petit code couleur est appliqué : en vert tout va bien, en orange un peu moins, et en rouge, il s’agit d’une hypertension de grade 3. En bonus, l’appareil fournit la fréquence cardiaque au repos de l’utilisateur.

tension-withings

Ce qui est vraiment intéressant, c’est que l’objet permet de transmettre des résultats à son médecin par mail très facilement, avec les données affichées dans un tableau Excel si on le souhaite. Un outil bien pratique pour être connecté facilement à son médecin.

partager medecin withings tensiometre

Le partage de données à son médecin

Notre avis

Ces dernières années, les tensiomètres individuels se sont franchement démocratisés et aident les utilisateurs à se rassurer ou à se responsabiliser face à des soucis d’hypertension artérielle. L’avantage d’un produit connecté comme celui-ci, c’est donc de pouvoir retrouver toutes ces données au sein d’une application afin de pouvoir suivre les évolutions dans la durée, de façon chronologique. L’outil de partage direct avec un médecin est extrêmement pratique, et la simplicité d’utilisation du tensiomètre en fait un produit à mettre entre (presque) toutes les mains, d’autant qu’il s’agit d’un appareil médical agréé. Le seul hic, c’est que ce qui est connecté est forcément plus cher que ce qui ne l’est pas, et alors qu’il faut compter sur une trentaine d’euros pour un tensiomètre classique, celui de Withings se vend aux environs de 100 euros.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Comments are closed.

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.