LaboFnac

La PUBG Corp porte plainte contre Epic Games pour violation de droits d’auteur

On savait la relation entre Epic Games et la PUBG Corp. tendue depuis la montée en puissance considérable de Fortnite Battle Royale, mais elle vient de passer un nouveau cap avec la plainte déposée par les créateurs de PUBG à l'encontre d'Epic.

Le combat fait rage entre Fortnite et PUBG, sauf qu’ici, il n’est pas question de nouvelles estimations du nombre de joueurs ni de revenus colossaux. La PUBG Corp. (filiale de l’éditeur coréen Bluehole) a en effet assigné Epic Games, à qui l’on doit Fortnite, en justice pour violation de droits d’auteur et plagiat. Une information révélée par le Korea Times, qui indique que la cour de Séoul sera chargée de déterminer si Fortnite Battle Royale est une copie de PlayerUnknown’s Battlegrounds. Un nouveau tournant qui n’est pas anodin quand on sait que la filiale coréenne d’Epic Games est en train de préparer la sortie de poulain dans les terres de Bluehole.

PUBG Mobile

© PUBG Corp.

Pour rajouter un peu plus de complexité à l’affaire, mais aussi de tension entre les deux sociétés, PUBG se base sur l’Unreal Engine, moteur créé et détenu par Epic Games. Ce qui implique que la PUBG Corp. intente une action en justice contre la même société qui lui fournit la solution technique sur laquelle est basée son jeu. Mais on peut aussi voir cette plainte sous le jour de la crainte face au succès de Fornite. Ces derniers temps, le titre accumule en effet les bons points, à commencer par son succès sur mobiles où il éclipse totalement PUBG avec des revenus démentiels.

On peut également évoquer son investissement sans commune mesure sur le terrain de l’e-sport, mais aussi des revenus colossaux toutes plateformes confondues. Pour finaliser l’équation, le titre d’Epic Games se distingue également bien plus sur les différents supports de diffusion tels que Twitch ou YouTube, avec des streams aux chiffres toujours plus délirants. Ce qui n’est pas vraiment le cas de PUBG. Toujours est-il que l’on n’a plus qu’à attendre le verdict du Seoul Central District Court, même s’il paraît compliqué de voir la poursuite aboutir étant donné que le concept du Battle Royale n’est pas la propriété de la PUBG Corp., comme l’indiquait Michael Lee dans Glixel (via Rolling Stones).


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.