LaboFnac

PUBG : Les développeurs vont enfin se pencher sur les bugs

Si PUBG est très connu pour son succès fulgurant, il l'est aussi pour les nombreux bugs qui ponctuent son expérience de jeu. Les joueurs se sont souvent montrés critiques sur cet aspect du titre, sans jamais obtenir une réaction très probante des développeurs... jusqu'à aujourd'hui.

Pour la PUBG Corp. l’heure est à la chasse aux bugs. Si PlayerUnknown’s Battlegrounds est l’un des plus gros phénomènes actuels dans le monde du jeu vidéo, au côté de Fortnite qui le surpasse toujours un peu plus chaque jour, il est également de notoriété publique que le titre est constellé de dysfonctionnements. Des problèmes qui ont été remontés par les utilisateurs depuis que le titre est disponible en Accès Anticipé sur Steam, et qui n’ont pas forcément été résolus. Tant et si bien que sur les 30 derniers jours, PUBG a reçu 66 % d’évaluations négatives sur sa page Steam, ce qui est plus que considérable pour un titre au rayonnement aussi important.

PUBG

© PUBG Corp / Bluehole

Le développeur de PUBG n’entend toutefois plus laisser la situation perdurer, et exprime aujourd’hui sa volonté de traquer les bugs pour rendre l’expérience plus satisfaisante. Nom de code de l’opération : « Fix PUBG« . Dans un communiqué publié sur la plateforme de Valve, on apprend ainsi que les équipes de développement se concentreront entièrement sur la résolution des problèmes qui nuisent à l’expérience de jeu. Cela comprend la suppression des bugs, l’ajout de fonctionnalités utiles à la qualité du jeu et qui sont attendues depuis longtemps, mais aussi et surtout un travail d’optimisation nécessaire pour que le jeu tourne correctement sur un plus grand nombre d’ordinateurs.

Une première mise à jour publiée aujourd’hui inaugure la « Pénétration des membres » : même si une partie du corps protège une zone vitale, une balle qui les touchera sera létale (on pense notamment à un bras qui masquerait la tête ou le cœur d’un personnage). Il également possible de mettre en sourdine les joueurs de son équipe de façon individuelle dès à présent, d’ajuster les images par seconde selon son désir ou d’afficher le compteur de FPS, parmi d’autres petits changements.

Il est question que l’opération « Fix PUBG » continue au moins jusqu’en octobre, comme on peut l’apprendre directement sur le site dédié à cette campagne. Une feuille de route assez précise y est d’ailleurs visible, nous montrant les multiples chantiers des concepteurs : les performances du jeu, les serveurs, la lutte contre la triche, le matchmaking ou la résolution des bugs. Notez que le développeur promet d’apporter des améliorations à PUBG aussi bien sur ses versions PC et Xbox.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.