LaboFnac

Les puces 5G d’Apple ne verraient pas le jour avant 2025

Apple travaille sur des puces "maison", mais celles-ci ne devraient être livrées qu'en 2025, assure une source proche du dossier. Un délai qui expliquerait l'accord surprise signé entre la firme de Cupertino et Qualcomm.

Le feuilleton Apple-Qualcomm s’est finalement terminé sur un « happy end » avec la signature d’un accord surprise entre les deux sociétés. Celui-ci va permettre à Apple d’intégrer la technologie 5G dans son smartphone et l’année 2020 devrait être marquée par la sortie d’un iPhone 5G. Un soulagement pour Tim Cook qui n’a pas hésité à faire quelques sacrifices en payant le prix fort pour se réconcilier avec son ex-meilleur ennemi. L’accord va rapporter entre 4,5 et 4,7 milliards de dollars à Qualcomm.

test iPhone Xr

© Fahim Alloul / LaboFnac

Les ventes d’iPhone patinent sur un marché plus que jamais saturé où la concurrence chinoise joue les trouble-fêtes. Le géant américain sait toutefois que l’on arrive à un tournant avec l’avènement des smartphones pliables et surtout 5G à l’horizon 2020. Alors que Samsung a déjà lancé un premier Galaxy 5G, Apple a longtemps craint de devoir attendre 2021 suites aux difficultés d’Intel à finaliser son modem 5G. Une situation qui a poussé la firme californienne a se constituer une équipe de 1 000 à 1 200 ingénieurs pour travailler sur des puces et modems 5G « maison ». Un projet ambitieux qui prend toutefois du temps, de nombreux experts ayant récemment expliqué qu’il faudrait des années pour concevoir, développer et tester une puce Apple 5G.

Apple a encore beaucoup de travail avant de proposer ses propres puces 5G

Une tendance qui se confirme si l’on en croit les informations du site The Information, qui cite une source proche du dossier. Celui-ci assure qu’il faudra attendre 2025 avant de voir Apple proposer ses propres modems 5G, une situation qui pourrait expliquer le choix de la Pomme de s’engager avec Qualcomm. Pour rappel, les deux entreprises ont décidé d’un accord de licences sur les six prochaines années. Les difficultés d’Intel, qui a décidé de se retirer du marché des puces 5G, ont sans doute coûté plus cher que prévu à Apple et contribué à tendre les relations entre les deux géants. Outre les modems 5G, on rappelle que la société de Tim Cook veut aussi concevoir ses propres puces pour Mac.


Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.