LaboFnac

Qualcomm 205 Mobile Platform : la 4G arrive chez les concurrents du 3310

Qualcomm dévoile une nouvelle plateforme mobile, numérotée 205 et destinée aux mobiles d'entrée de gamme. Elle apporte notamment la 4G et le support de fonctionnalités connectées à des feature phones.

La semaine dernière, Qualcomm annonçait une légère réorganisation de ses gammes de SoC (System on Chip), les puces qu’il fournit aux constructeurs de smartphones et tablettes. Non seulement il encourage leur désignation sous le nom de plateforme plutôt que sous celui de « processeur », imprécis, mais annonce réserver la marque Snapdragon à ses SoC dits premium – les séries 800, 600 et, si l’on suit la logique de Qualcomm, 400. Quant aux puces de séries 200, elles troquent la mention Snapdragon pour un nouveau nom : « Qualcomm Mobile ». « Nous avons pour but d’être plus clairs dans les attentes que peuvent avoir nos clients », explique l’Américain.

Qualcomm 205 Mobile Platform

La 4G pour tous

Quelques jours plus tard, c’est une nouvelle puce classée parmi ces ex-Snapdragon qu’officialise le fabricant, sous le nom de Qualcomm 205 Mobile Platform. Cette dernière, qui inclut notamment un CPU double-cœur (1,1 GHz) et un GPU Adreno 304, est dotée d’un modem X5 compatible avec la 4G de catégorie 4, mais aussi avec la 3G et la 2G. Et c’est bien là l’idée : apporter la 4G à des téléphones basiques dans des zones émergentes, telles que l’Inde, l’Asie du Sud-Est et l’Amérique du Sud. Avec sa plateforme 205, Qualcomm promet également le support des systèmes GPS, Glonass et Beidou, mais aussi le support d’appareils photo jusqu’à 3 mégapixels, du WiFi et du double-SIM. Côté affichage, il vise des téléphones dont l’écran n’excédera pas une résolution VGA (640 x 480 pixels).

À l’heure où Nokia relance la machine des feature phones – ou plutôt se relance tout court – en s’appuyant sur la popularité du 3310, Qualcomm annonce une plateforme compatible avec des systèmes d’exploitation « basés sur Linux », ce qui ouvre notamment les mobiles les plus basiques, mais aussi les plus abordables, au monde des applications Android. Autant dire que si la concurrence fait rage dans l’univers des smartphones les plus perfectionnés, Qualcomm compte bien se tailler la part du lion dans celui des mobiles d’entrée de gamme. Celui-ci reste particulièrement dynamique, avec, pour le seul marché indien, plus de 136 millions de feature phones écoulés en 2016.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.