LaboFnac

Qualcomm affirme qu’Apple lui doit 7 milliards de dollars de redevances

Les relations sont toujours tendues entre Apple et Qualcomm. En pleine bataille juridique au sujet de brevets, le fournisseur américain affirme que le géant de Cupertino lui doit 7 milliards de dollars pour l'utilisation de ses licences.

Partenaires de longue date, Apple et Qualcomm sont en guerre ouverte depuis des mois, un conflit qui a déjà connu de nombreux rebondissements. Alors que Cupertino reprochait à son fournisseur d’abuser de sa position dominante, Qualcomm avait réclamé l’interdiction de vente des iPhone aux États-Unis pour violation de brevets.

Qualcomm

© Qualcomm

Le conflit prend aujourd’hui un nouveau tournant puisque le fondeur américain réclame 7 milliards de dollars de redevances impayées à Apple, comme le rapporte l’agence Reuters. « Ils essaient de détruire notre entreprise. Ils ont maintenant 7 milliards de dollars de redevances en retard. La maison est en feu et il y a actuellement 7 milliards de dollars de dégâts matériels », a expliqué a déclaré Evan Chesler, avocat chez Qualcomm, lors d’une audience devant cour fédérale de San Diego. Cette somme correspond à l’utilisation par Apple de certains brevets de Qualcomm dans ses appareils.

Après avoir tenté d’interdire les ventes d’iPhone, Qualcomm réclame 7 milliards de dollars à Apple

De son côté, Cupertino réfute ces accusations et dénonce une surfacturation de la part du fondeur. « Vous ne pouvez pas laisser Qualcomm s’en tirer comme ça », a déclaré l’avocat d’Apple, Ruffin Cordell, au juge lors de l’audience. La société de Tim Cook assure que Qualcomm l’obligerait à payer les mêmes brevets deux fois, une fois lorsqu’Apple utilise une puce Qualcomm dans ses iPhone et une autre fois sous la forme de redevances de brevet. Apple, par l’intermédiaire de ses fabricants, a suspendu l’an dernier les paiements de redevances à Qualcomm, rappelle Bloomberg. Depuis, la confrontation entre les deux géants de la technologie s’est transformée en une centaine de procédures judiciaires dans le monde entier.

Le spécialiste des semi-conducteurs a d’ailleurs déclaré que ses pratiques sont légales et que la marque à la Pomme cherche tout simplement à détruire son modèle commercial après l’avoir accepté pendant des années. Alors qu’Apple et Samsung ont mis un terme à leur guerre des brevets après sept années de procédure, l’affaire Apple-Qualcomm pourrait bien se prolonger.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.