LaboFnac

Qualcomm veut discuter de son rachat, Broadcom a des doutes

Le feuilleton concernant un possible rachat de Qualcomm par son concurrent Broadcom a droit à un nouvel épisode. Alors que l‘assemblée générale de Qualcomm est prévue pour le 6 mars, le fabricant américain de semi-conducteurs se dit prêt à discuter si Broadcom revoit son offre à la hausse.

Énième rebondissement dans le feuilleton Qualcomm – Broadcom. On avait quitté la firme de San Diego début février, celle-ci venait de refuser la nouvelle offre de rachat formulée par Broadcom. Une offre de 121 milliards de dollars (97 milliards d’euros) jugée insuffisante. Mais le fabricant américain de semi-conducteurs ne fermait pas la porte des négociations.

Un refus visiblement mal perçu par Broadcom qui a répondu à sa manière, diminuant de 4 % le montant de son offre d‘achat sur Qualcomm. L’agence Reuters rapportait alors que la société basée à Singapour reprochait à Qualcomm de ne pas l‘avoir consultée avant de relever son offre sur NXP Semiconductors.

Pour Qualcomm, Broadcom a rendu “une offre insuffisante encore pire”. Une situation délicate et en l’absence de tout contact entre les deux groupes, l’assemblée générale de Qualcomm prévue pour le 6 mars s’annonce de plus en plus comme une confrontation. À quelques jours de cet événement, Qualcomm a décidé de faire un pas vers son rival et se dit prêt à discuter du prix. Selon le Financial Times, un accord de rachat pourrait être trouvé si Broadcom revoit son offre à la hausse, à hauteur 160 milliards de dollars. Pour rappel, la dernière offre de Broadcom s’élève à 117 milliards de dollars (95 milliards d‘euros).

qualcomm

Qualcomm contre Broadcom : je t’aime moi non plus ?

La firme de Singapour n’a pas apprécié la dernière sortie de son rival. Dans un communiqué, elle dénonce une ouverture « théâtrale » et évoque une « feinte » de Qualcomm destinée à repousser l’assemblée générale. Elle ajoute que « si le conseil d’administration actuel de Qualcomm n’est toujours pas disposé à s’engager réellement – et continue sur cette base – Broadcom attend avec impatience de pouvoir négocier de bonne foi avec le conseil d’administration nouvellement élu de Qualcomm après l’assemblée annuelle du 6 mars ». Broadcom a soumis six candidatures au conseil d‘administration de Qualcomm qui compte 11 membres.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.