LaboFnac

Qwant lance des applications Android et iOS

Ce jeudi 26 janvier, le moteur de recherche Qwant se lance sous la forme d'applications iOS et Android. Encore une fois, l'entreprise française met en avant la confidentialité des données de ses utilisateurs.

Peut-on utiliser un navigateur web prétendument respectueux de la vie privée, se soustraire aux pinces du géant Google, ou même de Safari sur iOS, le tout en faisant preuve de patriotisme technologique ? Pour un mobinaute français, oui, avec Qwant. Le moteur de recherche français (européen) témoigne aujourd’hui de ses ambitions de développement en lançant des applications mobiles pour iOS et Android.

qwant ios

Liberty et suggestions d’apps

Testée par nos soins sur iOS, l’application se montre réactive et plutôt bien pensée côté ergonomie. Elle se compose de l’interface classique de Qwant, mais aussi d’un nouveau navigateur privé : Liberty. Développé par une société britannique, Liberty fait sa première apparition publique grâce à ce partenariat avec le moteur de recherche. Il permet le stockage d’URL, de mots de passe, de cartes bancaires en local de manière sécurisée.

qwant ios

L’app propose également un onglet Application Hub, qui permet de sensibiliser les utilisateurs aux questions de sécurité sur le Net. L’onglet suggère ainsi des applications dédiées à la navigation web, à la sécurité, à la communication, ou à la gestion des données.

« Google conserve tout, analyse tout »

Mais alors, comment expliquer à l’internaute « classique » l’intérêt d’utiliser un moteur de recherche tel que Qwant plutôt que Google ? « Il faut se rendre compte que lorsqu’un internaute s’adresse à Google toute la journée, il donne énormément d’informations sensibles », explique Guillaume Champeau, ancien journaliste spécialisé sur la vie numérique (Numerama) et désormais responsable éthique chez Qwant. « Lorsqu’il cherche à se rendre dans telle ville, lorsqu’il indique des symptômes parce qu’il pense être malade, lorsqu’il s’interroge sur sa sexualité, l’utilisateur va s’adresser à Google, et Google conserve tout, analyse tout, et dresse un profil pour la publicité ciblée ».

D’après lui, l’avantage de Qwant, c’est de ne « rien mémoriser ». Le moteur n’effectue aucune traçabilité, n’a pas de cookies, ne sauvegarde pas d’historique de recherche, et ces dernières sont toutes chiffrées. En résumé : Qwant ne sait plus qui vous êtes une fois que vous partez, et il ne vous reconnaîtra pas à votre prochaine visite.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Comments are closed.

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.