LaboFnac

Rachat de TikTok : le réseau social Twitter entre dans la danse

Après Microsoft, c'est au tour de Twitter de manifester son intérêt pour l’acquisition des activités américaines de TikTok. Le réseau social a approché le groupe chinois ByteDance, mais Microsoft reste le mieux placé.

L’affaire TikTok n’en finit plus et a pris un nouveau tournant ce week-end. Selon le Wall Street Journal et Reuters, la direction de Twitter a entamé des discussions avec le groupe chinois ByteDance en vue d’un possible regroupement. Le réseau social américain souhaiterait mettre la main sur les opérations de TikTok aux États-Unis, alors que Donald Trump a donné 45 jours à l’application pour vendre ses activités aux États-Unis sous peine de les interdire. Le président américain n’a pas hésité à signer deux décrets pour joindre les actes à la parole, stipulant que TikTok et WeChat (du groupe chinois Tencent) seront bannis le 15 septembre prochain.

Twitter

© Creative Commons / FirmBee

Pour l’entreprise chinoise ByteDance, il y a urgence à trouver un repreneur américain et Microsoft s’impose comme le grand favori. La firme de Redmond a confirmé sa volonté de mettre la main sur les opérations américaines de la plateforme, voire de l’ensemble des activités du groupe chinois. Microsoft reste aujourd’hui considéré comme le mieux placé pour acquérir les activités américaines de TikTok, d’après le Wall Street Journal. Du côté de Twitter, les experts doutent de la capacité du réseau social à réunir les fonds pour un éventuel accord et rien n’assure que l’oiseau bleu soit en mesure de surenchérir face à Microsoft. Enfin, le temps presse pour Twitter puisque l’accord doit être bouclé en moins de 45 jours comme le stipule le délai fixé à ByteDance par Donald Trump. Reste à connaître l’avis du président américain qui critique régulièrement Jack Dorsey (co-fondateur et PDG de Twitter) et sa plateforme.

Twitter et le fantôme de Vine

Si la puissance financière est du côté de Redmond, le Californien Twitter présente l’avantage de ne pas faire partie des GAFAM. Le réseau social estime encourir moins de risques que son homologue de se faire épingler pour abus de position dominante. Un rachat pourrait également permettre à Twitter de revenir dans la course quelques années après avoir abandonné Vine. Cette application qui hébergeait de courtes vidéos présentait des similitudes avec TikTok. Elle a fait son retour en début d’année sous le nom de Byte.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.