LaboFnac

Razer Anzu : les concurrentes des Bose Frames pensées pour le télétravail

Razer annonce le lancement de ses premières lunettes intelligentes. Les Razer Anzu protègent les yeux de la lumière des écrans et embarquent un système audio.

Razer n’est pas toujours là où on l’attend et après avoir montré un masque anti-Covid, le spécialiste des périphériques pour gamers lance des lunettes connectées. Avec les Anzu, la marque ne s’aventure pas sur le segment de la réalité augmentée ou virtuelle et préfère évoquer des lunettes « intelligentes ». Disponible avec un design rectangulaire ou ovale, les Razer Anzu se veulent polyvalentes et combinent des verres filtrants à 35 % la lumière bleue avec des verres polarisés protégeant à 99 % des UVA/UVB. La firme explique que ses lunettes sont d’abord conçues pour protéger les yeux de la lumière nocive des écrans, afin de pouvoir « travailler depuis la maison ou lors de déplacements ».

Razer Anzu

© Razer

Toutefois, Razer ne se contente pas de protéger les yeux des écrans et ajoute des commandes tactiles ainsi qu’un système audio open ear aux Anzu. Les lunettes intègrent des transducteurs de 16 mm et utilisent pour cela la technologie Bluetooth et promettent un son « à faible latence » de 60 ms. Les commandes tactiles permettent d’interagir avec les lunettes via une interface située sur le côté des branches. Il est possible de changer de piste musicale, de lire ou de mettre en pause un contenu, de gérer des appels téléphoniques ou d’activer un assistant vocal. Un micro omnidirectionnel est également présent pour la communication mains libres.

Razer Anzu

© Razer

Les Anzu affichent un poids de 43 à 48 grammes selon les versions et sont annoncées avec une autonomie de « plus de 5 heures » avec une seule charge. La batterie intégrée s’étend automatiquement lorsque les lunettes sont repliées et non utilisées, garantissant jusqu’à deux semaines d’autonomie en veille. Les lunettes de Razer sont accompagnées d’une application dédiée (sur Android et iOS) qui permet d’ajuster l’égaliseur, de régler la latence, de vérifier l’état de batterie ou encore d’effectuer une mise à jour. Notons qu’elles sont proposées en différentes tailles et sont conçues pour résister aux éclaboussures (IPX4).

Protéger ses yeux et écouter de la musique

Elles sont disponibles dès à présent au prix de 209,99 euros des verres préinstallés pour filtrer 35 % de la lumière bleue, une paire de verres de remplacement filtrant 99% des UVA/UVB, un câble de recharge USB-A, un chiffon de nettoyage et un étui de transport. Les verres de remplacement Razer Anzu sont vendus 34,99 euros. Avec cette paire de lunettes, Razer confirme son orientation lifestyle et se positionne sur un marché en pleine expansion, quelques jours après avoir lancé une nouvelle webcam. Il est bien sûr à noter que Razer n’est pas le premier à se lancer sur le segment des lunettes « audio ». Bose propose depuis 2018 des Frames, déclinées en une nouvelle mouture en 2020 (voir notre prise en main des Bose Frames Soprano) : des lunettes dont les branches cachent des haut-parleurs et qui permettent d’écouter de la musique ou de passer des appels sans écouteurs. Ces modèles diffèrent toutefois des Anzu, puisque les Frames sont des lunettes de soleil, dont les dernières déclinaisons visent d’ailleurs largement les sportifs.

Razer Anzu

© Razer


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.