LaboFnac

Razer : l’avenir de la division mobile s’écrit en pointillés

Razer ne va pas très bien et pourrait tirer un trait sur ses ambitions dans le secteur de la mobilité. La firme américaine a réduit ses effectifs de 2 % avec le licenciement à une trentaine d'employés, essentiellement au sein de sa division mobile. Le Razer Phone 3 pourrait ne jamais voir le jour.

La fermeture de son Game Store était le signe annonciateur de la période délicate que traverse Razer. Le spécialiste des périphériques pour joueurs n’est pas au mieux et vient de remercier une trentaine d’employés, rapporte le site droid-life. Une information confirmée par la firme californienne qui explique avoir « apporté des changements » pour réorganiser la société et renouer avec la croissance. « Nous allons centraliser nos ressources pour nous concentrer sur des projets clés et améliorer notre rentabilité. Dans le cadre de la réorganisation, nous avons mis fin à plusieurs projets et avons malheureusement dû nous séparer d’une trentaine d’employés (environ 2 % de notre effectif total). Les autres employés des projets concernés seront réaffectés pour travailler sur d’autres projets et initiatives clés », ajoute la firme au serpent à trois têtes.

Razer Phone 2

© Fahim Alloul / LaboFnac

Razer ne précise pas le personnel concerné par cette restructuration, mais elle touche principalement la division mobile du groupe. De nombreux ingénieurs qui ont travaillé sur le Razer Phone et Phone 2 ont notamment été remerciés, laissant planer le doute concernant l’avenir de la marque sur le marché du smartphone. Arrivé en 2017 sur ce secteur très concurrentiel, Razer avait d’abord surpris avant de confirmer l’an dernier avec le Razer Phone 2, relançant au passage la tendance des smartphones gaming. Face à la concurrence chinoise, il est toutefois difficile de vendre des téléphones ces dernières années, comme le montre les difficultés de marques reconnues telles que LG, Sony ou HTC.

Quid du Razer Phone 3 ?

Suite à ces révélations, Razer s’est fendu d’un second communiqué pour confirmer que « certains membres du personnel » ont été licenciés dans sa division mobile. La firme ajoute que « d’autres ont été réaffectés à de nouveaux projets » et qu’elle continue à voir « de grandes opportunités » dans l’univers des smartphones gaming. Elle précise « travailler sur de nouveaux projets mobiles » et en profite pour évoquer ses smartphones. Razer assure que son Razer Phone 2 « continuera d’être mis en vente » et la marque s’engage à proposer « les dernières mises à jour et fonctionnalités ». En revanche, elle n’évoque pas la possibilité de voir arriver un Razer Phone 3 alors que des rumeurs évoquent l’arrêt de son développement.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.