LaboFnac

Le Razr peut présenter des « bosses » et c’est normal, assure Motorola

Motorola s'apprête à lancer son premier smartphone pliant aux États-Unis. Dans une vidéo, la marque explique comment prendre soin du Razr pliable et assure que les "bosses et imperfections" qui peuvent apparaître au niveau de l'écran sont normales.

Dernière ligne droite pour Motorola qui s’apprête à commercialiser son nouveau Razr. Le premier smartphone pliable signé Lenovo est disponible en précommande depuis le 26 janvier aux États-Unis. En attendant sa sortie officielle, prévue pour le 6 février, Motorola communique sur l’arrivée de son Razr pliable à 1 600 euros. La marque a publié sur YouTube une vidéo intitulée Caring for razr dans laquelle elle prodigue ses conseils d’utilisation. Le constructeur évoque tout d’abord la résistance à l’eau de son Razr et recommande de le sécher rapidement si celui-ci se retrouvait couvert de gouttes d’eau.

Motorola Razr

© Capture d’écran/Motorola

L’exercice de Motorola intervient quelques mois après le départ raté du Galaxy Fold. La fragilité du premier smartphone pliable de Samsung avait été pointée du doigt et des défauts avaient été repérés par plusieurs médias américains. Si le géant sud-coréen a procédé à des ajustements, la mauvaise utilisation de l’appareil par certains testeurs n’est pas étrangère à ce début de polémique. Samsung a finalement relancé son appareil en soignant sa communication.

La marque de Lenovo veut éviter de connaître le même sort que son rival et prévient que son Razr peut présenter des bosses. « L’écran est fait pour se plier : les bosses et les imperfections sont normales », assure Motorola dans sa vidéo. Une déclaration étonnante qui ne risque pas de rassurer les utilisateurs au sujet de la fragilité des appareils pliables. Certains constructeurs tels que OnePlus préfèrent également éviter les smartphones pliables, estimant que la technologie pliable présente aujourd’hui trop de « défauts » et « inconvénients ».

Motorola prodigue ses conseils avant le lancement du nouveau Razr

Motorola a pour sa part décidé de se lancer et de devenir le troisième grand fabricant à tenter l’aventure, après Samsung et Huawei. Outre la question de l’écran, la firme rappelle que l’écran du Razr est recouvert d’une couche de protection et qu’il ne faut pas utiliser de protection d’écran supplémentaire. Pour rappel, le Galaxy Fold dispose lui aussi d’un film de protection que certains testeurs avaient tenté d’enlever, causant des dégâts importants à l’appareil.

Malgré sa protection, Motorola recommande de ne pas mettre le Razr en contact avec des objets tranchants. Ces derniers, ainsi que les objets pointus, peuvent endommager l’écran de l’appareil. Enfin, il faut refermer le clapet du terminal avant de le mettre dans sa poche ou dans un sac.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.