LaboFnac

Réalité virtuelle : Google et LG dévoilent un écran OLED de 1 443 ppi

Google et LG ont présenté un écran OLED de 4,3 pouces offrant une densité de pixels de 1443 ppi au salon SID 2018.  Une prouesse impressionnante qui pourrait marquer un tournant au niveau des casques de réalité virtuelle en améliorant considérablement l'expérience utilisateur.

Le « projet secret » de Google et LG prend forme et les deux marques ont profité de la Display Week 2018 pour le dévoiler au grand public. Elles ont mis au point un écran de 1 443 pixels avec un large champ de vision taillé pour les casques de réalité virtuelle. Une résolution record pour un écran OLED qui avait déjà fait parler de lui en mars dernier. Nous expliquions alors que la qualité d’affichage n’était pas toujours à la hauteur pour offrir une bonne expérience de réalité virtuelle.

playstation vr casque

© Romain Challand / LaboFnac

Un avis que partage la firme de Mountain View qui a décidé de se lancer avec le Sud-Coréen LG pour permettre à l’utilisateur de se sentir « complètement réel » et de vivre une grande expérience. « Nous n’en aurons pas fini avec les écrans de réalité virtuelle tant que vous ne serez pas dans la réalité virtuelle, c’est comme ça. Comme si vous étiez là, se sentir complètement réel », expliquait Clay Bavor l’an dernier. Ce dernier n’est autre que le chef de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle chez Google.

L’écran OLED « avec la plus haute résolution au monde »

Le site 9to5Google rapporte aujourd’hui que c’est ce fameux « projet secret » qui a conduit les deux sociétés à dévoiler un écran lors de la Display Week 2018. Mis au point par LG Display, l’écran  OLED de 18 mégapixels offre un taux de rafraîchissement de 120 Hz et une densité de pixels de 1 443 ppi. À titre de comparaison, le HTC Vive Pro atteint  615 ppi et le Vive premier du nom se contente de 448 ppi. Encore au stade prototype, l’écran de 4,3 pouces offre donc une définition de 4 800 × 3 840 pixels et un champ de vision de 120 x 96 degrés.

Très prometteuse, la solution du duo Google/LG n’est pas encore près de débarquer sur le marché et demande beaucoup de puissance. Les deux firmes ont donc décidé d’avoir recours à la technique du rendu fovéal et Google assure qu’un SoC de smartphone peut alimenter deux écrans. Il faudra toutefois se contenter d’un taux de rafraîchissement de 75 Hz. Enfin, cet écran n’est pas encore prêt à rivaliser avec la vision humaine et son champ de vision d’environ 160 x 150 degrés. Il faudrait également atteindre une définition de 9 600 x 9 000 pixels par œil.


Contenus associés

  • anonymousPlease

    Pour atteindre les limites de la vision humains moyenne (60 pix/degrés), des écrans de 6k x 5k devraient suffirent. En effet la résolution max de l’oeil est au niveaux fovéale seulement, et décroit très vite en périphérie ; et l’œil ne tourne de pas de 160°… La prise en compte d’une rotation de 80° par œil serait déjà énorme !

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.