LaboFnac

Redmi : Xiaomi promet des smartphones compacts et sans compromis

Dans un entretien accordé au site Android Authority, le directeur général de Redmi fait le point sur la marque. Lu Weibing évoque l'avenir et promet des smartphones plus petits, sans sacrifier l'autonomie.

Très actif sur le marché du smartphone, Xiaomi peut compter sur sa marque Redmi pour proposer des modèles à bas prix. La branche de la marque a récemment levé le voile sur une nouvelle cuvée de smartphones 5G très accessibles et Lu Weibing pense déjà aux prochains appareils de Redmi. Afin de suivre la tendance, la firme propose des smartphones avec des écrans qui dépassent allègrement les 6 pouces (6,67 pouces pour le Redmi Note 9 Pro). Néanmoins, son directeur général reconnaît qu’il y a une demande des utilisateurs pour des téléphones plus petits.

Xiaomi Redmi Note 9 Pro

Le Redmi Note 9 Pro © LaboFnac

Lors d’un entretien accordé au site Android Authority, Lu Weibing confirme que Redmi travaille sur des modèles plus petits, un segment abandonné par les fabricants Android. Pour le directeur général, les sacrifices qu’imposent les « petits » smartphones peuvent être un frein au lancement de tels modèles. Il évoque notamment la question de l’autonomie alors que certains grands modèles s’équipent désormais d’un accumulateur de 7000 mAh. « L’autonomie a toujours été l’une de nos principales priorités dans la conception des smartphones Redmi. Bien que la taille des smartphones ait augmenté au fil des ans, il existe toujours une demande pour des téléphones plus compacts », assure Lu Weibing. « Développer une batterie avec la même capacité mAh dans un [modèle] avec de petites dimensions nécessite une percée formidable dans la technologie des batteries ».

Les smartphones compacts, le nouveau défi de l’industrie ?

Il y a quelques années, de nombreux modèles compacts étaient présents sur le marché. Toutefois, les évolutions récentes ont apporté des composants 5G, une multiplication des capteurs photo ou encore des écrans à taux de rafraîchissement élevé. Des éléments qui prennent de la place et nécessitent des batteries plus grandes pour fonctionner. Un « petit » smartphone sans sacrifice représente donc un défi et les regards risquent une nouvelle fois de se tourner vers Cupertino. Apple a relancé l’iPhone SE en 2020 (138,4 x 67,3 x 7,3 mm avec écran LCD de 4,7 pouces) et propose l’iPhone 12 mini depuis quelques semaines. Haut de gamme, ce modèle mesure 131,5 x 64,2 x 7,4 mm et dispose d’un écran OLED de 5,4 pouces. Un lancement qui semble donner des idées aux fabricants Android. La marque Sony songe d’ailleurs à relancer sa gamme Xperia Compact.

Enfin, Redmi revient sur la course à la charge rapide avec des modèles qui profitent aujourd’hui d’une recharge à 120 W. Cette vitesse est surtout proposée en Asie et la progression sur ce terrain « dépend fortement » des progrès en matière de technologie des batteries. L’un des plus grands défis consiste à réduire la dégradation des batteries. Le directeur général de Redmi ajoute que des modèles à moins de 300 euros devraient proposer une charge rapide plus performante (plus de 30 W) dès l’année prochaine.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.