LaboFnac

Relic annonce que Dawn of War III n’aura plus de contenus supplémentaires

Les ventes de Dawn of War III n'auront pas été suffisantes pour Relic. Le développeur annonce en effet l'arrêt du développement de contenus supplémentaires pour soutenir le jeu.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la franchise Dawn of War, il s’agit de jeux de stratégie prenant racine dans l’univers Warhammer 40.000. Ce qui implique nécessairement une résolution des histoires entre les différentes factions de Warhammer, par les lames et autres objets létaux. Et pour Dawn of War, la franchise compte trois épisodes depuis le mois d’avril 2017. Chacun tranche résolument avec les autres dans ses mécaniques de jeu, avec une philosophie qui lui est propre.

Dawn of War III

Le premier Dawn of War, sorti en 2004, s’inscrivait plutôt dans la lignée des jeux de stratégie classiques. En revanche, le second opus, paru en 2009, misait plutôt sur un cadre intimiste, avec la gestion de petites escouades et des mécaniques de jeux de rôle. Enfin, le tout récent Dawn of War III mettait plus d’eau dans son vin en mêlant la philosophie des deux premières moutures. Il y mêlait un soupçon de MOBA (League of Legends, Dota II, Smite). Un choix osé qui n’a pas été du goût de la communauté de joueurs, souvent acquis à la cause de DoW ou DoW II, ni même les fans de MOBA qui n’ont pas été convaincus par les éléments de jeux de stratégie un peu plus touffus.

Qui dit succès moindre dit ventes en berne : elles se sont avérées plutôt faibles par rapport aux estimations de Relic, l’emblématique développeur en charge du projet. La communauté était trop mince, ce qui a incité le développeur à rediriger ses ressources vers d’autres projets. Il ne faudra donc pas compter sur de nouvelles races dans le jeu ni extensions supplémentaires, contrairement à ce qui avait été indiqué à la sortie du titre il y a moins d’un an.

Relic : entre Age of Empires IV et projet encore non-annoncé

Relic a d’ailleurs communiqué auprès d’Eurogamer afin de parler de son futur. « Alors que Dawn of War III a une base de joueurs passionnés, il n’a pas atteint les objectifs que nous attendions à son lancement et, depuis, n’a pas rencontré le succès escompté. Un coup dur pour nous en tant que professionnels qui voulons faire des grands jeux pour nos joueurs, et dur pour nous en tant que personnes qui s’investissent beaucoup dans ce qu’elles font. »

« Quand un jeu marche moins qu’escompté, les plans doivent changer. Avec Dawn of War III, nous n’avons tout simplement pas la base dont on a besoin pour produire des contenus majeurs. Nous évaluons, en grande proximité avec Sega et Games Workshop [les détenteurs des droits sur Warhammer, ndlr], le meilleur plan d’action, pendant que nous nous concentrons sur d’autres projets de notre portfolio. » De quoi subtilement indiquer que Relic et Sega n’en ont peut-être pas terminé avec la franchise Warhammer. Mais en parallèle, Relic doit également gérer un autre développement majeur : celui de Age of Empires IV. Un autre projet encore non-annoncé serait également dans le tiroir du studio basé à Vancouver, projet dont on entendra très probablement parler très rapidement.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.