LaboFnac

Résultats Apple : l’iPhone confirme ses difficultés, les services cartonnent

Apple a dévoilé les résultats financiers de son deuxième trimestre fiscal 2019. La firme de Cupertino affiche des résultats solides, grâce notamment aux services, mais les ventes d'iPhone continuent de chuter.

Exercice décalé oblige, Apple a présenté les résultats du deuxième trimestre de son exercice fiscal 2019, correspondant aux trois premiers mois de l’année (clos le 30 mars 2019). Un événement toujours attendu pour ce géant qui a longtemps battu des records et fait désormais sa mue dans les services. Un cheminement logique pour une firme qui doit faire face à l’essoufflement de son produit phare, l’iPhone. Poule aux œufs d’or de Cupertino depuis plus de dix ans (l’iPhone a été lancé en 2007), le smartphone frappé d’une pomme reste un incontournable, mais n’a plus la capacité de maintenir – à lui seul – Apple au sommet. Les ventes s’essoufflent depuis plusieurs mois, poussant Tim Cook à sortir de sa réserve en début d’année pour expliquer que les résultats de sa société ne seraient pas à la hauteur des attentes, une première depuis 2002.

Toutefois, la situation n’est pas inédite pour Apple qui a toujours impressionné par sa capacité à se diversifier et à se réinventer. Du Mac à l’iPhone en passant par l’iPod, le géant californien sait évoluer et a décidé de se tourner vers les services (musique, jeu vidéo, streaming vidéo, presse…), une activité qui attire tous les regards. Ces résultats étaient donc très attendus et Apple a fait mieux que limiter la casse avec un chiffre d’affaires trimestriel de 58 milliards de dollars, en baisse de 5 % par rapport au même trimestre l’an dernier. Le recul est plus marqué au niveau du bénéfice qui passe de 13,82 milliards de dollars à 11,56 milliards de dollars, soit une baisse de 16,35 % sur un an.

test iPhone Xr

© Fahim Alloul / LaboFnac

Toujours tournée vers l’international – ces ventes ont représenté 61 % du chiffre d’affaires trimestriel – la pomme fait face aux résultats en dents de scie de son iPhone. Apple ne communique plus sur le nombre exact d’iPhone vendus, il faut se contenter du chiffre d’affaires qui est en baisse de 17,33 %. Les ventes d’iPhone ont rapporté 31,05 milliards de dollars contre 37,56 milliards de dollars l’an dernier, mais il semble que le pire soit passé pour Apple qui a su répondre aux attentes et se stabiliser. Longtemps numéro deux, voire numéro un, Cupertino va néanmoins devoir s’habituer à voir Samsung et Huawei le distancer en termes de vente. Après une période de crise, les efforts de la marque américaine en Chine et le récent accord avec Qualcomm sont des éléments rassurants.

On notera au passage que la « méforme » de l’iPhone permet à Apple de réduire sa dépense vis-à-vis de son produit star. Le smartphone représente 53,52 % du chiffre d’affaires trimestriel d’Apple, contre 61,43 % à la même période l’an passé. Ce changement est dû à la baisse des ventes, mais pas seulement, Tim Cook a multiplié les efforts pour diversifier sa firme et trouver un nouveau relais de croissance.

L’irrésistible ascension des Services

Apple l’a trouvé avec les Services (incluant Apple Music, Apple Pay, iTunes et l’App Store, iCloud ou encore Apple Care…) qui ne cessent de prendre de l’importance. Ils ont généré un chiffre d’affaires de 11,45 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l’année, soit une croissance de plus de 16 % (+16,24 %). Après l’événement du 25 mars dédié aux services, ces derniers devraient continuer à progresser dans les mois à venir. La firme a déjà lancé son kiosque à magazines (News+) et proposera à l’automne Apple TV+ et son service de jeu vidéo par abonnement Arcade.

Apple Arcade

© Apple

Si l’accent est mis sur les services, Apple n’oublie pas l’iPad. La tablette retrouve des couleurs depuis quelques mois et toute sa place dans l’activité de la firme avec un chiffre d’affaires de 4,87 milliards de dollars, en progression de 21,55 %. La firme a fait des efforts dans ce secteur avec ses iPad Pro et le rafraîchissement de sa gamme d’iPad avec de nouveaux modèles Air et mini. Comme pour l’iPhone, Apple ne donne pas de chiffres détaillés et il est difficile de savoir quel modèle tire les résultats vers le haut.

Les ventes de Mac sont en baisse, les « autres produits » progressent fortement

Concernant les Mac, le marché est toujours en baisse et cela ne fait pas forcément les affaires de Cupertino. Les ventes ont baissé de 4,55 % avec un chiffre d’affaires de 5,51 milliards de dollars. À l’inverse, les autres produits d’Apple regroupés dans la catégorie Wearables, Home and Accessories (AirPods, Apple TV, HomePod, Apple Watch, Beats…) ont généré un chiffre d’affaires de 5,13 milliards de dollars, en hausse de 30,05 %. Une belle progression qui peut s’expliquer par le succès des AirPods et Apple Watch.

Tim Cook a commenté ses résultats en expliquant : « Nos résultats trimestriels de mars témoignent de la vigueur de notre base installée, avec plus de 1,4 milliard d’appareils actifs et une performance sans précédent des Services, mais aussi de la forte dynamique de la catégorie Prêt-à-porter électronique, Domotique et Accessoires, qui a enregistré un deuxième trimestre record. Les iPad ont connu leur plus forte croissance en six ans, et nous nous réjouissons de nos projets de matériel, de logiciels et de services novateurs. Nous avons hâte de pouvoir en dire plus aux développeurs et aux clients lors de la 30e édition de notre Worldwide Developers Conference annuelle, qui se tiendra en juin ».

Pour le troisième trimestre de son exercice fiscal 2019, Apple s’attend à un chiffre d’affaires compris entre 52,5 et 54,5 milliards de dollars.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.