LaboFnac

Résultats financiers : en vendant moins d’iPhone, Apple gagne plus d’argent

Apple livre aujourd'hui ses résultats financiers pour son dernier trimestre clos le 30 décembre 2017. Non seulement ils établissent un nouveau record, mais ils valident sa stratégie visant à vendre des iPhone bien plus chers.

Comme chaque année ou presque, les analystes – dont Ming-chi Kuo, spécialiste très écouté de KGI Securities – ont tablé sur des ventes en baisse pour Apple. Avant de se reprendre et d’évoquer une stratégie tarifaire précise, l’homme supposait que l’iPhone X se vendait moins que prévu. La Pomme était donc partie, d’après ses rapports, pour retirer l’appareil de la vente prématurément.

iPhone X

La publication ce jour des résultats financiers d’Apple pour le premier trimestre fiscal 2018 (clos le 30 décembre 2017) contredisent ces estimations. Tim Cook a démenti sans grande surprise les rumeurs en affichant sa satisfaction. « Nous sommes ravis de faire état du meilleur trimestre dans l’histoire d’Apple, avec une croissance globale qui a inclus notre plus haut chiffre d’affaires jamais enregistré dans une nouvelle gamme d’iPhone. L’iPhone X a dépassé nos attentes et a été notre iPhone le plus vendu chaque semaine depuis sa sortie en novembre ».

Au rayon des chiffres, la publication d’Apple est sans appel. L’entreprise, pour son premier trimestre fiscal, affiche un chiffre d’affaires de 88,293 milliards de dollars. Un an plus tôt, alors que les iPhone 7 venaient de sortir, il était de 78,351 milliards de dollars : Apple enregistre donc une hausse de 13 % de ses revenus en un an, et de 68 % par rapport au trimestre précédent. Le marché américain reste le plus lucratif pour la marque (35,2 milliards de dollars), suivi de l’Europe (21 milliards) et de la Chine (17,9 milliards). Côté bénéfices, ils s’établissent à 20,065 milliards de dollars sur la période. Un chiffre à mettre en regard des 17,891 milliards de dollars engrangés un an plus tôt.

Moins d’iPhone, plus de chiffre d’affaires

Apple livre quelques détails supplémentaires venant étayer ces résultats. Bien que les revenus liés aux iPhone soient en hausse comparés au premier trimestre fiscal 2017 (61,576 milliards de dollars contre 54,378 l’année précédente), les ventes de ces mobiles sont en baisse. Il s’en est vendu 77,316 millions d’unités fin 2017 contre 78,29 fin 2016 : c’est donc le prix moyen de ses produits, entraîné par celui des iPhone X, qui joue largement en sa faveur.

En marge de ses résultats mobiles, Apple concède une baisse des ventes de ses ordinateurs. 5,112 milliards de Mac ont trouvé preneurs, soit 274 millions de moins qu’un an auparavant. En revanche, les iPad se maintiennent autour de 13 milliards, et les « autres produits », comprenant notamment les Apple Watch, enregistrent une nette croissance : de 3,231 milliards de dollars qu’ils lui avaient rapporté, Apple est passé à 5,489 milliards. Malgré tout, Cupertino table sur un deuxième trimestre fiscal en hausse lui aussi : il espère obtenir un chiffre d’affaires situé entre 60 et 62 milliards de dollars, soit près de 10 milliards de plus que l’année précédente.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.