LaboFnac

Résultats Sony : la PS4 plaît toujours, mais se vend de moins en moins

Sony publie ses résultats pour le dernier trimestre de l'année 2018. Si la PlayStation 4 se vend toujours bien, on sent désormais qu'elle est en fin de vie.

Comme ses concurrents Samsung, LG ou Apple, Sony publie ses résultats financiers pour les trois derniers mois de l’année fiscale 2018, qui correspondent pour le Nippon au dernier trimestre 2018 clos au 31 décembre. Comme bon nombre de ses concurrents, les activités de Sony sont multiples, et incluent aussi bien le jeu vidéo (consoles et jeux) que l’électronique grand public (TV, audio) et le divertissement (musique et images). Pour l’ensemble de ces segments, donc, le dernier trimestre montre la bonne forme de Sony, qui certes enregistre un chiffre d’affaires en baisse (19,2 milliards d’euros contre 21,3 milliards à la même période en 2017), mais voit son bénéfice opérationnel augmenter de 7,5 %, pour atteindre 3,02 milliards d’euros. Ce chiffre masque toutefois un point crucial : cette augmentation est liée au rachat d’EMI Music au printemps 2018, lequel lui avait par ailleurs coûté 2,3 milliards de dollars.

PlayStation 4 Sony

© Sony

La PlayStation 4 s’essouffle

Du côté de sa division gaming, force est de constater que la PlayStation 4 commence à voir ses ventes s’essouffler. Six ans après son lancement et alors que la PS5 est attendue l’an prochain, Sony en a tout de même livré 8,1 millions au dernier trimestre (9 millions à la même période l’année précédente), mais a vu les ventes de jeux augmenter. En résulte un chiffre d’affaires en hausse, mais un bénéfice opérationnel en baisse en raison notamment des promotions concédées sur les consoles en fin d’année. La division Game & Network Services de Sony reste tout de même en bonne forme, ses trois premiers trimestres de l’année fiscale 2018 lui ayant permis de récolter 14,52 milliards d’euros de chiffres d’affaires (12,01 milliards un an plus tôt), et un bénéfice opérationnel en hausse de près de 90 %.

Le marché des téléviseurs, porté par des dalles OLED de plus en plus nombreuses et haut de gamme, bénéficie également de résultats encourageants. Après la « décision stratégique de se concentrer sur la rentabilité », Sony indique avoir vendu un peu moins de TV qu’un an plus tôt (3,8 millions contre 4,2 millions au 3e trimestre de l’année fiscale 2017), mais pour un revenu opérationnel en hausse.

Une division mobile en perte de vitesse

Un mot enfin sur la division mobile de Sony, qui affiche une baisse des ventes malgré la période des fêtes et la réussite que représente le Xperia XZ3 (lire notre test). Seuls 1,8 million de smartphones ont été écoulés au troisième trimestre de l’année fiscale 2018, contre 4 millions à la même période en 2017. La firme affiche d’ailleurs une perte de 120 millions d’euros. Malgré ces bémols, Sony prévoit, pour l’ensemble de l’année fiscale 2018, un bénéfice opérationnel de 6,97 milliards d’euros, en nette hausse comparé aux 5,89 milliards d’euros engrangés en 2017. Rendez-vous en février pour ses résultats définitifs.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

  • Gabriel gonzalez

    En même temps pas évident de vendre une console qui est tout le temps en rupture de stock …

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.