LaboFnac

Ripple : un Tinder pour les professionnels qui veut détrôner LinkedIn

Des ex-employés de Tinder ont décidé de lancer Ripple. Une application de rencontres pour les professionnels qui semble bien décidée à concurrencer LinkedIn.

Plusieurs anciens employés de Tinder, comme son ancien directeur technique Ryan Ogle, se sont réunis pour lancer Ripple. Cette application de networking, dont le nom fait écho à la cryptomonnaie du moment, s’inspire largement de la célèbre application de rencontre et se pose comme une sorte d’alternative mobile à LinkedIn.

« LinkedIn a été conçu pour le Web »

Outre Ryan Ogle, on retrouve Paul Cafardo, directeur des ventes et ancien ingénieur en chef chez Tinder, et Gareth Johnson, designer chez Tinder et désormais chef de produit. Les trois hommes ont profité du CES 2018 pour présenter cette application, disponible sur iOS et Android, qui reprend le fameux swipe de Tinder.

Ripple

De quoi permettre à l’application de faire parler d’elle, mais cette dernière ne veut pas être une simple copie de la célèbre application de rencontres et affiche ses ambitions. Ripple veut concurrencer LinkedIn, mais devra aussi faire face à la concurrence, on pense notamment à l’application française Shapr.

Pour exister et se démarquer, Ripple propose différentes fonctionnalités. Il est possible de mettre une photo, mais cette dernière a beaucoup moins d’importance que sur Tinder. L’application mettra plutôt en avant une version courte du CV, les centres d’intérêts de l’utilisateur et pourra utiliser les informations issues des réseaux sociaux. Comme Tinder, la géolocalisation aura son importance en permettant de créer des événements, mais aussi des groupes publics ou privés. La reconnaissance faciale permettra également de trouver plus facilement les contacts présents sur Ripple.

« On pense que le networking n’a pas évolué ces dernières années. LinkedIn a été conçu pour le Web » a précisé Ryan Ogle lors de la présentation de son application.

Ripple

Un rival de LinkedIn soutenu par Tinder

Née lors d’un hackathon interne, Ripple pourra compter sur le soutien de Match Group. Le groupe à l’origine de Tinder détient une participation minoritaire non divulguée dans cette nouvelle application. Un accord a également été trouvé pour en faire une entreprise distincte et la financer.

Ripple se présente comme une sorte de spin off de Tinder et tout semble matcher entre les deux partis. L’application n’est pour le moment accessible qu’aux utilisateurs américains.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.