LaboFnac

SALTO : la plateforme de France TV, TF1 et M6 compte faire de l’ombre à Netflix

France Télévisions, M6 et TF1 ont décidé de s'allier pour lancer SALTO. Cette plateforme commune, dont le modèle rappelle celui de Hulu, sera payante. Elle a pour ambition de concurrencer le géant américain Netflix.

Les groupes France Télévisions, M6 et TF1 ont décidé d’unir « leurs forces » pour bâtir une plateforme OTT française baptisée SALTO. C’est via un communiqué que les trois éditeurs ont annoncé ce rapprochement et la création d’une plateforme commune. Cette dernière a vocation « à participer activement au rayonnement de la création française et européenne ». L’arrivée de SALTO est le fruit de cinq ans de discussions et a mobilisé les groupes concernés ainsi que des acteurs comme Orange ou AlloCiné, précise Le Monde. Un projet de rapprochement avait échoué par le passé, notamment en 2015, mais M6 et TF1 s’étaient montrés ouverts ces derniers mois. Plus récemment, France Télévisions avait gelé son propre projet de plateforme payante – attendu au printemps – pour laisser une chance à cet accord de voir le jour.

SALTO

© SALTO / Twitter (@SaltoOfficiel)

Sur le papier, ce rapprochement rappelle celui de Hulu, une plate-forme américaine avec des contenus gratuits et payants détenue par de grandes chaînes américaines. Avec SALTO, il sera question d’offrir « une réponse ambitieuse aux nouvelles attentes du public avec un service de qualité » et la plateforme proposera différents contenus. On devrait retrouver de l’information (JT, magazines, événements spéciaux), du sport, des divertissements, des fictions françaises et séries américaines, des documentaires et du cinéma.

Un Hulu à la française ?

Les tarifs et la date de lancement n’ont pas encore été annoncés, mais l’offre sera sans engagement et plusieurs formules d’abonnement seront proposées « pour tenir compte des besoins de chacun ». La plateforme OTT, c’est-à-dire accessible depuis les ordinateurs, tablettes ou smartphones et sur certains téléviseurs, « permettra de retrouver tous les meilleurs programmes de télévision (le direct et le rattrapage), mais aussi de découvrir des programmes inédits », expliquent les trois groupes. Ils ajoutent que « la plateforme a vocation à s’ouvrir aux programmes d’autres éditeurs dès son lancement ». Selon les premières informations, un abonnement de base facturé moins de 5 euros par mois est attendu et pourrait venir concurrencer les box des FAI.  Celui-ci devrait notamment proposer les services premium des chaînes (MYTF1, 6Play et France.tv). On se souvient que TF1 a longtemps été en conflit avec Canal + et les opérateurs au sujet de sa nouvelle offre.

Un deuxième abonnement autour de 8 euros devrait rapprocher SALTO de Netflix. Les groupes TF1, M6 et France TV veulent contrer la montée en puissance du service de SVoD américain. Dans le monde, Netflix compte 125 millions d’abonnés, dont près de 3,5 millions, en France. Preuve de l’écrasante domination de Netflix, l’Arcep a récemment révélé que la plateforme représente 14 % du trafic Internet en France. Cette démarche sans précédent pour ces groupes privés (TF1, M6) et publics (France TV) a été saluée par le CSA et devra maintenant convaincre le public. De telles alliances ont déjà été constituées aux États-Unis (Hulu) et au Royaume-Uni (Freeview) et le président du CSA – Olivier Schrameck – avait souhaité dès 2013 la constitution d’un « Hulu à la française ». Mais le pari est risqué. La plateforme américaine n’est pas rentable, malgré plus de 20 millions d’abonnés aux États-Unis. En 2017, elle a enregistré 920 millions de dollars de pertes.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.