LaboFnac

Samsung dépasse Intel et devient le numéro un mondial des semi-conducteurs

Après 25 ans de règne, Intel a dit adieu à son titre de roi des semi-conducteurs. Samsung a détrôné le fondeur de Santa Clara et devient numéro un mondial.

L’affaire des failles Meltdown et Spectre a secoué Intel en ce début d’année, mais le fondeur de Santa Clara reste plus que jamais un géant des puces électroniques. Toutefois, cela n’a pas suffi à l’entreprise américaine pour conserver sa couronne de numéro un mondial des semi-conducteurs. Samsung lui a ravi la première place, mettant fin par la même occasion à 25 ans de domination d’Intel. En 2017, le Sud-Coréen a réalisé un chiffre d’affaires de 69 milliards de dollars, dépassant ainsi les 63 milliards de son concurrent américain.

Comment expliquer ce changement de leader ?

Si la concurrence est rude sur ce secteur, le fait de voir Intel être relégué à la deuxième place pour la première fois depuis 1992 est un événement. De plus, Intel a réalisé une année 2017 record avec une hausse des ventes de 6% comme le précise Bloomberg. Le journal économique rappelle également qu’Intel domine outrageusement le marché des microprocesseurs pour ordinateurs malgré le regain de forme de son concurrent AMD. Une avance qui ne suffit plus puisque Intel doit faire face au déclin de son cœur de métier et à une concurrence qui l’oblige à se réinventer. Le succès de Samsung provient d’ailleurs en grandes parties de ses puces mémoire, des pièces cruciales pour les smartphones, mais pas seulement. Ces pièces trouvent également leur place dans les voitures et dans de nombreux nouveaux appareils.

Samsung semi-conducteur

Intel avait abandonné le marché des puces mémoire

Ironie du sort, Samsung est désormais le numéro un mondial des semi-conducteurs grâce à un marché créé par Intel dans les années 60. La société américaine avait ensuite pris la décision de quitter ce marché dans les années 1990, lorsque la concurrence des entreprises japonaises était devenue trop importante.

Débarrassées du rival Intel, les entreprises japonaises ont alors permis à Samsung d’entrer sur ce marché avec le succès qu’on connait aujourd’hui. De son côté, Intel a récemment effectué son retour sur le marché des puces mémoire et si ce dernier est porteur, la firme américaine est aujourd’hui loin de pouvoir concurrencer Samsung.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.