LaboFnac

Samsung Exynos 9820 : la puce du Galaxy S10 est officielle et permet de filmer en 8K

Samsung dévoile sa nouvelle génération de puce mobile. L'Exynos 9820 devrait ainsi siéger au sein du Galaxy S10 et lui apporter la capacité à filmer en 8K.

Tout juste un an après sa dernière puce mobile, Samsung officialise aujourd’hui sa nouvelle mouture d’Exynos 9, appelée à succéder à l’Exynos 9810 intégrée à la série Galaxy S9, mais aussi au plus récent Galaxy Note 9. L’Exynos 9820 reprend le flambeau, et met à la fois l’intelligence artificielle et les débits 4G à l’honneur.

Samsung Exynos 9820

© Samsung

L’architecture retenue cette année, gravée en 8 nm, repose sur deux cœurs « custom » de quatrième génération développés par Samsung, qui devraient prendre le nom de Mongoose M4. Ils sont associés à deux Cortex-A75 et à quatre Cortex A55, le tout proposant en outre un GPU Mali-G76. Le Coréen promet une performance mono-cœur en hausse de 20 %, et multi-cœur en progression de 15 %, ainsi qu’une capacité à basculer entre deux application ou à charger des données nettement accrue. La puce graphique devrait quant à elle permettre d’économiser 35 % d’énergie et d’accroître les performances graphiques de 40 % par rapport à l’Exynos 9810.

Le nouveau chipset annoncé par Samsung inclut un modem LTE Advanced Pro, qui certes confirme que Samsung ne compte pas connecter son prochain modèle en 5G, mais souhaite autoriser des débits pour le moins élevés (catégorie 20) : la marque évoque jusqu’à 2 Gbps en débit descendant et 316 Mbps en débit montant. On retrouve en outre un NPU (Neural Processing Unit), c’est-à-dire une puce dédiée à l’intelligence artificielle. « Le NPU autorisera toute une palette de nouvelles expériences, comme la possibilité de régler en direct les paramètres de l’appareil photo pour un cliché en s’appuyant sur l’environnement ou de reconnaître des objets pour fournir des informations dans des usages en réalité virtuelle ou augmentée (VR ou AR) ». On remarquera que Samsung n’est pas le seul à proposer un NPU : Huawei avait inauguré ce type de puce dans son Kirin 970 et 2017, et l’a renouvelé à l’automne à l’annonce de son Kirin 980, intégré aux tout récents Mate 20 et Mate 20 Pro.

Samsung Exynos 9820

© Samsung

Un Galaxy S10 capable de filmer en 8K ?

Associé à une grille de caractéristiques techniques, l’Exynos 9820 dessine les contours du prochain smartphone de Samsung, qui ne devrait être autre que le Galaxy S10. Côté écran, le chipset est capable de supporter des définitions de 3840 x 2400 pixels (WQUXGA) ou 4096 x 2160 pixels (4K UHD). Les modèles basés sur cet Exynos 9820 pourront disposer de caméras avant et arrière de 22 mégapixels, avec des configurations de type 16 + 16 mégapixels. Plus intéressant encore, Samsung évoque dès à présent la possibilité offerte par la puce de filmer en 4K UHD à 150 fps (H.265, H.264, VP9) et en 8K à 30 fps. De quoi offrir des contenus natifs à visionner sur la toute nouvelle gamme de téléviseurs 8K inaugurée en octobre par Samsung, les Q900R dont nous avons d’ailleurs testé le très convaincant modèle de 65 pouces.

On notera pour finir que les rumeurs entourant le Galaxy S10 commencent à se multiplier. D’après le spécialiste du leak Evan Blass, il faut s’attendre à ce qu’une ouverture ronde dans l’écran du smartphone laisse la place à son appareil photo, mais aussi à un lecteur d’empreintes caché sous l’écran, un triple module photo dorsal (avec optiques standard, grand-angle et téléobjectif) et à l’interface One UI basée sur Android Pie.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.