LaboFnac

[MàJ] Galaxy Note 7 rappelés : Samsung compterait reconditionner des millions d’unités

Samsung travaillerait actuellement à reconditionner les Galaxy Note 7 rappelés dans son giron. Équipés d'une nouvelle batterie, ils seraient vendus dans certains pays émergents.

Mise à jour : Les rumeurs de mise en vente de Galaxy Note 7 reconditionnés ont fait réagir Samsung. Sa division indienne a en effet démenti auprès des médias locaux son intention de vendre des smartphones affublés de nouvelles batteries en Inde. Est-ce à dire que l’idée est totalement abandonnée ? S’il y a fort à parier que la rumeur s’était fourvoyée, les plus optimistes notent qu’aucun démenti ne concerne pour l’heure les autres pays censés accueillir des Galaxy Note 7 reconditionnés, dont le Vietnam. Gageons que Samsung s’exprimera plus clairement sur le sujet durant le MWC de Barcelone.

Avec plus de 3 millions de smartphones rapatriés à l’automne 2016, le fiasco Galaxy Note 7 a marqué l’année de Samsung, qui est toutefois parvenu à limiter les dégâts financiers grâce à la performance de ses divisions dédiées aux semi-conducteurs et à la mémoire. Et pourtant, le smartphone ne serait pas entièrement enterré.

samsung galaxy note 7

Si l’on en croit des médias coréens tels que Hankyung, Samsung serait prêt à commercialiser des versions reconditionnées de ses Galaxy Note 7. Les smartphones qu’il a récupérés – soit la quasi-totalité des mobiles initialement vendus – seraient ainsi dépouillés de leur batterie d’origine, dont la capacité s’élevait à 3500 mAh. À la place, il les équiperait d’accumulateurs moindres, de 3000 à 3200 mAh, selon les sources de nos confrères. Leur coque serait également remplacée par un boîtier neuf, et le tout serait commercialisé sur des marchés émergents, à l’image du Vietnam et de l’Inde, à partir du mois de juin.

Bénéfices (environnementaux) en vue

Rappelons que Samsung a confirmé, après de longues semaines d’enquête, la responsabilité des batteries incluses à ses Galaxy Note 7 dans les affaires de combustion qui ont conduit à leur retrait. Le remplacement des batteries d’origine, trop imposantes comparées au boîtier des smartphones, permettrait de recycler plus de 2,5 millions de smartphones, puisqu’environ 200 000 unités ont été utilisées par la marque dans le cadre de ses tests. Non seulement une telle tactique permettrait à Samsung de compenser une partie de son manque à gagner, mais lui épargnerait une amende que les autorités coréennes pourraient lui infliger s’il ne traitait pas correctement ses smartphones inutilisés. Dès octobre dernier, Greenpeace recommandait d’ailleurs le reconditionnement des Note 7 pour limiter leur impact environnemental.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.