LaboFnac

Samsung Galaxy Note 9 : un lecteur d’empreintes sous l’écran ?

Le Galaxy Note 8 vient tout juste d’arriver dans le commerce, mais son successeur fait déjà parler de lui. Plusieurs éléments indiquent que Samsung pourrait intégrer un lecteur d'empreintes sous l'écran du Galaxy Note 9.

Des lecteurs d’empreintes sous les écrans, on en parle depuis début 2015 et l’annonce de la technologie Sense ID de Qualcomm, censée leur permettre de fonctionner au travers d’à peu près n’importe quelle matière grâce aux ultrasons. Malheureusement, deux ans et demi plus tard, rien n’a vraiment changé. Les lecteurs d’empreintes sont toujours apparents et encombrants. Si bien que Samsung a dû se résigner à déplacer le sien au dos afin de libérer de l’espace à l’avant de ses derniers Galaxy S8 et Note 8, et pouvoir ainsi y intégrer ses écrans 18:9. Un choix d’autant plus regrettable qu’il a souhaité les aligner avec les blocs photo, les rendant de ce fait très difficiles d’accès. Mais le constructeur pourrait corriger le tir l’année prochaine.

Samsung Galaxy Note 8

Samsung Galaxy Note 8

Après lecture d’un rapport de Ming-Chi Kuo, analyste du cabinet KGI Securities connu pour la fiabilité de ses prévisions, nos confrères de Business Insider annoncent que le géant Coréen aurait prévu d’intégrer un lecteur d’empreintes sous l’écran du Galaxy Note 9 prévu pour la fin 2018. Deux fournisseurs lui auraient même déjà envoyé des unités de test : BeyondEyes et sa filiale spécialisée dans les composants, Samsung LSI. Ce serait donc en bonne voie, d’autant qu’un troisième fournisseur du nom d’Egis, lequel lui fournit déjà des lecteurs d’empreintes, pourrait bien leur emboîter le pas.

Cela signifie qu’il serait possible de déverrouiller la prochaine phablette haut de gamme de Samsung en posant simplement son doigt sur une partie de l’écran, plutôt que de devoir étirer l’index pour y accéder à l’arrière comme sur le Galaxy Note 8. Il convient de rappeler que même Apple semble avoir abandonné l’idée puisqu’il a fini par s’orienter sur une technologie de reconnaissance faciale 3D pour son iPhone X. Une solution de rechange qui serait néanmoins efficace puisqu’elle serait, selon Ming-Chi Kuo toujours, difficile à surpasser ou même à égaler en matière de précision.

L’enjeu est donc de taille pour Samsung. S’il y parvient tout en conservant la facilité d’emploi d’un lecteur d’empreintes, il pourrait ainsi offrir un réel avantage à son Galaxy Note 9.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.