LaboFnac

Samsung Galaxy S8/S8+ : des clichés flous ? C’est peut-être un défaut de fabrication

Samsung a récemment reconnu un défaut de fabrication dont souffrent certains Galaxy S8 et S8+. Localisé au niveau de l’appareil photo principal, il gênerait la mise au point et pourrait expliquer vos clichés flous.

Alors que les Samsung Galaxy S9 arrivent tout juste dans le commerce, leurs prédécesseurs reviennent aujourd’hui sous le feu des projecteurs. Dommage que ce ne soit pas pour briller, en revanche. Les Galaxy S8 viennent plutôt d’être rattrapés par un problème assez sérieux, malgré le caractère risible du traitement préconisé. Si vous possédez l’un des flagships de 2017 de Samsung et rencontrez des difficultés pour capturer des photos nettes, il suffirait apparemment de secouer le smartphone afin de corriger le problème. L’effet ne serait toutefois que temporaire, peut-on lire dans un rapport de l’UFC QueChoisir.

prise en main et présentation des samsung galaxy S8 et Galaxy S8+

Le Galaxy S8+ à gauche, le S8 à droite © Fahim Alloul / LaboFnac

Mais quel est donc ce mal qui ronge les Galaxy S8, et qui ne date d’ailleurs pas d’hier ? En effet, toujours d’après la même source, les retours d’utilisateurs mécontents ont commencé à apparaître sur divers forums, dont celui de Samsung, dès leur lancement. Ils continuent depuis de s’y amasser, sans qu’une réelle solution n’ait été trouvée hormis celle évoquée plus tôt. Et pour cause. Il n’en existe pas réellement au niveau de l’utilisateur. Fermer l’application, redémarrer le smartphone ou même le réinitialiser… En presque un an, tout a été essayé et de ces échecs successifs a pu être tirée une conclusion logique : le problème est d’origine matérielle.

Des composants qui ne tiennent pas en place

Il semblerait en réalité que certains composants du bloc photo principal ne soient pas bien maintenus à l’intérieur, et finissent par se déplacer jusqu’à gêner le système de mise au point. Secouer le smartphone, ou tapoter dessus pour les plus doux, permettrait donc de les remettre en place, sans pour autant assurer qu’ils ne se mettront plus à bouger par la suite. Ce n’est donc qu’une solution temporaire. Samsung aurait néanmoins fini par reconnaître le problème, et ajouté qu’un faible nombre de Galaxy S8 et S8+ étaient concernés. Ils devraient donc logiquement pouvoir être pris en charge gratuitement pour une réparation ou un échange.

Pour en bénéficier, il suffirait d’en faire la demande auprès du SAV de Samsung dans le cas d’un smartphone acheté nu, ou auprès du SAV de l’opérateur concerné dans le cas d’un achat subventionné. Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free auraient été prévenus du problème, et de la procédure à suivre.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.