LaboFnac

Samsung indique que la « faible demande » d’écrans d’iPhone X pèse sur ses résultats

Les mauvaises ventes de l'iPhone X ont un impact sur les résultats de Samsung. La firme sud-coréenne bat des records, mais sa division écran est à la traîne et le smartphone d'Apple est directement pointé du doigt.

Samsung a dévoilé des résultats records au premier trimestre, mais il ne le doit pas à ses écrans. Le géant sud-coréen a déclaré que les bénéfices de sa division écran « ont été affectés par la faible demande pour les écrans OLED flexibles ». Ce type d’écran, on le retrouve au sein de l’iPhone X. Le smartphone haut de gamme d’Apple est le roi des bénéfices, mais de nombreuses rumeurs font part de ventes décevantes. Il y a quelques semaines, nous évoquions un ralentissement de la production d’iPhone X, une situation qui mettait Samsung dans l’embarras. La firme – leader dans la fabrication d’écrans OLED – ne sait plus quoi faire de son stock et ses derniers résultats confirment la tendance. Bloomberg note que le chiffre d’affaires de la division écran a augmenté de 3,4 % au dernier trimestre, contre 20 % pour Samsung dans son ensemble.

iPhone X

© LaboFnac

La situation ne devrait pas s’améliorer au deuxième trimestre et Samsung prévoit déjà « une demande plus faible pour les écrans OLED pour smartphones ». Dans un communiqué, Reuters relève que le groupe sud-coréen évoque aussi la forte concurrence sur un marché mondial des smartphones qui ralentit. « Générer une croissance globale des bénéfices à l’échelle de l’entreprise constituera un défi en raison de la faiblesse du segment des écrans et de la baisse de la rentabilité dans l’activité mobile due à une concurrence accrue dans le segment haut de gamme”.

L’iPhone X n’est pas le seul responsable ?

Le Sud-Coréen fournit des écrans à Apple et équipe aussi ses propres modèles, mais cela n’explique pas les résultats en deçà des attentes. On note que l’activité mobile de Samsung a progressé de 82 % sur un an, aidée par le lancement en mars du Galaxy S9. Néanmoins, l’iPhone X n’est peut-être pas le seul responsable des déboires de Samsung. Le site Apple Insider conteste l’interprétation de Bloomberg et indique que les revenus liés à l’OLED ont aussi diminué « en raison de la faible demande et de la concurrence accrue entre l’OLED rigide et le LCD LTPS ». Il faudra désormais regarder avec attention les résultats d’Apple qui seront dévoilés le 1er mai prochain. Samsung peut toutefois rester serein, le groupe attend un « rebond de la demande » pour le « second semestre ». Une date qui correspond à l’annonce des nouveaux iPhone.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.