LaboFnac

Samsung dévoile un nouveau trimestre record et promet de se pencher sur les écrans pliables

Samsung publie aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre de son année fiscale 2017. Y figurent des chiffres records, comme à son habitude, mais aussi quelques pistes quant à ses ambitions pour l'année 2018. Dont un accent mis sur les écrans... pliables.

Quelques jours après LG, c’est au tour de Samsung de dévoiler ses résultats financiers pour le quatrième trimestre de l’année 2017, qui correspond également à son année fiscale. Comme à son habitude, le Coréen livre d’excellents résultats. Il affiche ainsi, toutes divisions confondues, un bénéfice de 15 150 milliards de wons, soit 11,4 milliards d’euros. À l’échelle de l’année 2017 tout entière, Samsung a engrangé un chiffre d’affaires de 181 milliards d’euros (239 580 milliards de wons), duquel il a dégagé un bénéfice net de 40,54 milliards d’euros. Des chiffres en hausse non seulement par rapport au troisième trimestre 2017, mais aussi comparés à l’année 2016. La firme affiche ainsi une croissance annuelle de 183 %, puisque sur l’exercice 2016, son bénéfice net s’était établi à 29 240 milliards de wons.

Samsung

Les semiconducteurs au mieux de leur forme

À quelle activité précise Samsung doit-il ces résultats record ? Comme chaque trimestre, le géant souligne la performance de sa division semiconducteurs, portée par la production de modules de mémoire. Avec un bénéfice de 10 900 milliards de wons, elle assure à Samsung les deux tiers de son bénéfice au quatrième trimestre 2017. Et ne devrait pas en rester là : « Envisageant le moyen et le long terme, Samsung s’attend à ce que son activité composants voie la demande augmenter grâce à de nouveaux usages », tels les services basés sur l’intelligence artificielle ou les objets connectés.

Outre cette division, Samsung indique que sa section Electronics, qui inclut aussi bien ses appareils électroménagers que ses téléviseurs, se porte bien, notamment grâce à la croissance des ventes de ses téléviseurs durant la période des fêtes. « Le marché a décliné d’une année sur l’autre en raison d’une demande en baisse en Amérique du Nord, en Chine et au Moyen-Orient », assure la marque. Elle s’attend toutefois à bénéficier d’un boom des ventes à l’occasion du Mondial de football à partir du printemps prochain.

Samsung Galaxy A8 (2018)

Quant aux mobiles, l’une des divisions phares de Samsung, ils affichent un chiffre d’affaire en légère baisse.« Le total des livraisons de smartphones a baissé en raison d’une optimisation des line-up en entrée de gamme, tandis que les livraisons des produits flagships, tel le Galaxy Note 8, ont augmenté par rapport au trimestre précédent », commente la marque. Et d’évoquer sans fard le Galaxy S9, dont l’annonce est prévue le 25 février, lors d’une conférence organisée dans le cadre du MWC de Barcelone. « Au premier trimestre, l’entreprise espère que son activité mobile accroîtra ses revenus, grâce à une augmentation des ventes de flagships avec le lancement du Galaxy S9 », peut-on lire au sein de son rapport financier. Rendez-vous est donc pris pour un lancement peu après l’annonce du mobile.

Plus d’écrans OLED… et des écrans flexibles

brevet Galaxy X

La division Display de Samsung, dédiée donc à la fabrication d’écrans, est elle aussi dans le vert. Les dalles OLED en sont notamment responsables, la marque notant une baisse de rentabilité du LCD. « En 2018, l’entreprise s’attend à ce que l’OLED devienne une technologie d’écran standard dans l’industrie du smartphone« , explique Samsung, qui équipe ses mobiles d’écrans AMOLED. C’est toutefois un peu plus loin que l’on peut noter une mention pour le moins intéressante : « [Samsung] renforcera ses compétences dans de nouveaux domaines tels que les écrans flexibles », assure-t-il.

De quoi entrevoir la multiplication de smartphones aux bords incurvés, mais aussi espérer la sortie prochaine du fameux Galaxy X. Le smartphone, qui fait l’objet de rumeurs depuis plusieurs années, bénéficierait d’un écran flexible, et même pliable. De nombreux brevets à son sujet ont été publiés ces derniers mois, dont le plus récent montre un écran entourant le mobile, épousant le dos, la tranche et la façade du téléphone. Espérons que Samsung emporte dans ses valises un prototype afin d’en montrer un premier aperçu lors de la grand-messe catalane du mobile.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.