LaboFnac

Samsung : des résultats en hausse en 2018 malgré un dernier trimestre décevant

Samsung dévoile à son tour ses résultats financiers pour le dernier trimestre 2018, qui clôture aussi son exercice fiscal. La fin d’année a été un peu décevante, mais pas au point d’empêcher une nouvelle hausse pour l’ensemble de 2018.

Le lancement du Galaxy S10 est évidemment très attendu des amateurs de smartphones, mais peut-être plus encore chez Samsung. La firme compte en tout cas dessus pour contrebalancer ses performances décevantes du dernier trimestre 2019. Le groupe a dégagé moins de bénéfices que sur la même période un an plus tôt, ce qui n’était plus arrivé depuis bien longtemps. La baisse est de plus loin d’être anodine : -29 %. Inutile de s’alarmer toutefois. Samsung s’est tout de même mis 10 800 milliards de wons dans la poche, soit 8,45 milliards d’euros environ, et son chiffre d’affaires global connaît certes aussi une baisse, mais plus mesurée. Il passe de 65 980 milliards de wons à 59 270 milliards de wons (46 milliards d’euros) et perd donc 10 %. Samsung parvient par ailleurs à maintenir la hausse sur l’ensemble de l’année fiscale, avec un bénéfice record de 58 890 milliards de wons, soit 46,21 milliards d’euros et deux fois plus qu’en 2016.

Résultats financiers de Samsung pour le dernier trimestre 2018

© Samsung

L’électronique grand public portée par les TV QLED

Dans le détail, toutes les activités de Samsung ont vu leur chiffre d’affaires reculer sur les trois derniers mois de 2019 par rapport à ceux de 2018, mais une est tout de même parvenue à terminer l’année avec des bénéfices en hausse. C’est celle de l’électronique grand public, qui a pu compter sur une hausse des ventes des appareils à forte marge et surtout des téléviseurs QLED. Samsung indique en avoir écoulé trois fois plus qu’il y a un an. Ce sont finalement les divisions mobiles et semi-conducteurs qui plombent les résultats du groupe, en raison de leur importance au sein du groupe.

Les smartphones et la mémoire rapportent moins qu’avant

La première a non seulement terminé l’année avec des résultats moins bons qu’en 2017, mais aussi qu’au trimestre précédent malgré une saisonnalité favorable avec les fêtes et des nouveautés pas inintéressantes, comme le Galaxy A7 (2018). Mais c’est encore la division semi-conducteurs qui déçoit le plus. Alors qu’elle ne cessait jusque là de croître, faisant même de Samsung le n°1 du secteur, devant Intel, sur 2017, elle n’empoche sur les trois derniers mois de l’année « que » 7 770 milliards de wons (6,1 milliards d’euros). Les bénéfices sont donc pratiquement divisés par deux par rapport au trimestre précédent, ce que Samsung explique par une demande plus faible de mémoire. Sur un an, la baisse représente près de 30 %, malgré un chiffre d’affaires à la baisse plus modérée.

Comme indiqué plus tôt, Samsung a tout de même fait une belle année 2018, et reste optimiste pour 2019. En plus du Galaxy S10 qui sera présenté le 20 février, le groupe compte également sur les lancements de smartphones pliables et de la 5G pour repartir à la hausse, sans oublier celui de ses premiers téléviseurs MicroLED grand public et de ses modules de mémoire mobile de 1 To.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.