LaboFnac

Samsung va désormais proposer 4 ans de mises à jour sur ses Galaxy

Samsung fait évoluer sa politique de mise à jour et garantit désormais au moins quatre ans de mises à jour de sécurité. Les appareils Galaxy lancés depuis 2019 sont concernés par cette annonce.

Samsung semble résolu à faire des efforts en matière de suivi de ses appareils. Le constructeur sud-coréen vient d’annoncer, par l’intermédiaire d’un communiqué de presse, qu’il étend les mises à jour de ses produits Galaxy. Une annonce importante de la part du numéro un du marché, qui n’était pas toujours le plus réactif pour proposer une mise à jour Android. Samsung garantit que ses produits Galaxy lancés depuis 2019 recevront désormais « des mises à jour de sécurité régulières » pendant « au moins quatre ans après la date de lancement initial de l’appareil ». Cette décision fait suite à celle de l’été 2020, qui promettait trois ans de mises à jour Android.

Samsung Galaxy S21 Ultra

© LaboFnac

Avec ce changement de politique, Samsung dit vouloir assurer la « sécurisation » de plus de 130 modèles et indique avoir travaillé avec plus de 200 opérateurs dans le monde entier. Cette collaboration doit permettre de proposer des correctifs de sécurité « en temps utile » et la firme s’engage à les proposer « aussi rapidement que possible ». Le groupe sud-coréen accompagne son annonce d’une liste présentant les appareils Galaxy éligibles. On y retrouve les modèles phares de la marque, comme les derniers représentants des gammes A ou Note, ainsi que de nombreux terminaux de la gamme A. Voici la liste des appareils concernés :

– Les Galaxy pliants : Fold, Fold 5G, Z Fold2, Z Fold2 5G, Z Flip et Z Flip 5G
Galaxy S : S10, S10+, S10e, S10 5G, S10 Lite, S20, S20 5G, S20+, S20+ 5G, S20 Ultra, S20 Ultra 5G, S20 FE, S20 FE 5G, S21 5G, S21+ 5G et S21 Ultra 5G
Galaxy Note : Note10, Note10 5G, Note10+, Note10+ 5G, Note10 Lite, Note20, Note20 5G, Note20 Ultra et Note20 Ultra 5G
Galaxy A : A10, A10e, A10s, A20, A20s, A30, A30s, A40, A50, A50s, A60, A70, A70s, A80, A90 5G, A11, A21, A21s, A31, A41, A51, A51 5G, A71, A71 5G, A02s, A12, A32 5G et A42 5G
Galaxy M : M10s, M20, M30, M30s, M40, M11, M12, M21, M31, M31s et M51
Galaxy XCover : XCover4s, XCover FieldPro et XCover Pro
Galaxy Tab : Tab Active Pro, Tab Active3, Tab A 8 (2019), Tab A avec le stylet S Pen, Tab A 8.4 (2020), Tab A7, Tab S5e, Tab S6, Tab S6 5G, Tab S6 Lite, Tab S7 et Tab S7+

Samsung précise que la disponibilité des mises à jour de sécurité peut varier selon l’appareil et le marché. Par ailleurs, la liste des modèles concernés par ces mises à jour de sécurité est susceptible de changer.

Quels changements pour les utilisateurs ?

Le leader du marché cherche à asseoir sa domination et à se démarquer avec cette décision. L’univers Android a longtemps été critiqué pour les mises à jour aléatoires des constructeurs. Ces dernières années, Google a multiplié les efforts en trouvant notamment des accords avec Qualcomm ou certains fabricants. Le géant de l’Internet tente d’ailleurs de montrer l’exemple avec ses Pixel et voit Samsung faire partie des bons élèves dans l’écosystème Android. Face à ses concurrents, le constructeur sud-coréen met en avant son savoir-faire et rappelle qu’il figure « parmi les rares entreprises à concevoir et à développer leurs propres produits, logiciels et services ». Il est important de noter que l’annonce de Samsung concerne les mises à jour de sécurité et non les mises à jour Android. Ainsi, un smartphone pourra continuer à recevoir des correctifs sans pour autant passer à une nouvelle version majeure de l’OS.

De plus, Samsung évoque une prise en charge étendue avec des mises à jour mensuelles et trimestrielles. Cette méthode est déjà utilisée par la firme qui réserve un traitement différent selon les modèles. Ces appareils haut de gamme (Galaxy Note, Galaxy S) ont droit à des mises à jour mensuelles tandis que les gammes inférieures, comme les Galaxy A, se contentent le plus souvent de mises à jour trimestrielles. Lorsqu’ils arrivent en fin de parcours, les modèles haut de gamme peuvent les rejoindre et ne recevoir des correctifs que tous les trois mois.

Trois ans de mises à jour Android et quatre ans de correctifs

Si l’on regarde de plus près les appareils Galaxy, on peut d’ailleurs constater que Samsung semble déjà appliquer sa nouvelle politique. Les Galaxy S9 ou Note 9, qui fêtent cette année leurs trois ans, continuent de recevoir des mises à jour de sécurité chaque mois tandis que les Galaxy S8 et Note 8, lancés en 2017, sont toujours concernés par des correctifs trimestriels. Par le passé, les Galaxy S7 et S7 Edge avaient eu droit à quatre ans de support logiciel. Néanmoins, le constructeur n’avait pas promis d’offrir « au moins » quatre ans de mises à jour de sécurité. On insiste d’ailleurs sur l’utilisation des termes « au moins » qui pourraient signifier un support encore plus long sur certains modèles.

En résumé, les derniers Galaxy de Samsung devraient connaître trois ans de mises à jour Android (et prendre en charge trois mises à niveau de l’OS) et quatre ans de mises à jour de sécurité.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.