LaboFnac

Samsung veut démocratiser le double capteur photo avec l’ISOCELL Dual

Samsung vient de présenter de nouveaux modules photo à double capteur ISOCELL. Livrés avec un logiciel de traitement, ils visent les smartphones de milieu et entrée de gamme.

Samsung a peut-être été l’un des derniers fabricants de smartphones à passer au double capteur photo, puisqu’il aura fallu attendre le Galaxy Note 8, mais il entend bien aider à démocratiser les modules de ce type désormais. Il vient ainsi de présenter une solution complète et prête à l’emploi pour les smartphones de milieu de gamme, voire même d’entrée de gamme. Avec ISOCELL Dual, son nom, la firme propose donc non seulement un module doté de deux capteurs photo, mais aussi la partie logicielle qui permettra d’en tirer profit.

Samsung Galaxy Note 8

Avant de détailler sa gamme de modules, Samsung revient sur les avantages de ce type de configurations, comme la création d’un effet bokeh ou l’amélioration des prises en basse luminosité, et met en avant l’intérêt de proposer une solution complète. « Intégrer des doubles caméras peut être une opération laborieuse pour les fabricants d’équipement d’origine (OEM), puisque l’optimisation entre les OEM et les différents vendeurs à l’origine des capteurs et des algorithmes de traitement prend du temps. La solution de double caméra complète de Samsung va simplifier cette opération. »

Le double capteur en voie de démocratisation, et d’amélioration ?

L’ISOCELL Dual devrait donc permettre une intégration plus rapide, et par extension moins coûteuse – « le temps, c’est de l’argent » comme on dit -, de modules à double capteur. Les smartphones équipés pourront donc être vendus à des tarifs relativement attractifs. Soulignons tout de même qu’il existe déjà des smartphones de milieu de gamme proposant de telles configurations, mais le capteur secondaire, alors souvent bloqué à 2 mégapixels, n’apporte finalement pas grand-chose. Nous espérons donc surtout pouvoir observer un bond qualitatif avec la solution de Samsung.

Elle se déclinera par ailleurs en deux formules : l’une avec un module composé de capteurs 13 et 5 mégapixels pour les effets de profondeur, l’autre avec un module composé de deux capteurs de 8 mégapixels pour les prises en basse luminosité. Reste désormais à attendre les premiers smartphones équipés pour juger de la pertinence des propositions de Samsung, qui ne fournit malheureusement aucune précision quant à la commercialisation.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.