LaboFnac

Samsung : son bénéfice divisé par deux au deuxième trimestre 2019

Le bénéfice net de Samsung Electronics a diminué de 53 % au deuxième trimestre. Une chute attendue qui ne l'empêche pas de rester le premier constructeur de smartphones dans le monde, devant Huawei et Apple.

Samsung s’attendait à un deuxième trimestre compliqué et cela se confirme aujourd’hui. Le géant sud-coréen a vu son bénéfice net diminuer de moitié sur la période d’avril à juin, en raison de la faiblesse du marché mondial des composants. Samsung a réalisé un bénéfice net de 3,93 milliards d’euros (5 180 milliards de wons) au second trimestre, en baisse de 53 % sur un an. Le bénéfice d’exploitation a quant à lui chuté de 56 % à environ 5 milliards d’euros (6 600 milliards de wons) tandis que le chiffre d’affaires affiché s’établit à 56,1 milliards de wons (42,6 milliards d’euros), en recul de 4 %.

Samsung Galaxy A40

© Fahim Alloul / LaboFnac

Dans son communiqué, le groupe explique que « la faiblesse et la chute des prix ont persisté sur le marché mondial des puces mémoire (…) malgré un redémarrage limité de la demande ». Le secteur des puces mémoire souffre en effet d’une offre excédentaire qui pèse sur les prix, rappelle Reuters. L’activité du leader mondial est également perturbée par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ainsi que par les tensions commerciales entre la Corée du Sud et le Japon. Ces dernières pourraient aussi peser sur les résultats du trimestre en cours de Samsung.

Ainsi, Samsung s’attend à des « incertitudes persistantes » dans le secteur de la mémoire pour le reste de l’année. Néanmoins, les dernières tendances penchent pour une amélioration de la situation au deuxième semestre. En attendant, la société coréenne, qui est aussi le premier fabricant mondial de smartphones, doit faire face au ralentissement mondial des ventes. Malgré le fait que les Galaxy S10 se vendent mieux que leurs prédécesseurs, Samsung explique que son activité mobile a enregistré « de plus fortes ventes de nouveaux modèles grand public, mais a été globalement affaiblie par de moindres ventes de modèles haut de gamme et une hausse des dépenses de marketing ».

Malgré la menace Huawei, Samsung conserve sa place de numéro un mondial

En chiffres, la division mobile de la société a enregistré une baisse de 42 % de ses bénéfices, et ce, malgré une augmentation du nombre total de smartphones vendus. Samsung reste en effet le premier fabricant mondial de smartphones et les rapports de Strategy Analytics et Counterpoint (cités par GSMArena) s’accordent à dire que le géant sud-coréen demeure un solide leader. Dans un contexte délicat, une nouvelle fois marqué par un recul des ventes, Samsung tire son épingle du jeu en enregistré une hausse de ses ventes, tout comme son dauphin Huawei. En revanche, Apple continue de perdre du terrain.

Au second semestre, Samsung assure que la demande « devrait rester faible en raison des incertitudes croissantes concernant l’économie mondiale et le commerce ». Le numéro un mondial table également sur une concurrence « de plus en plus vive » sur le marché des smartphones » et prévoit d’élargir sa gamme de produits. Cette année, le groupe a déjà multiplié les références dans son offre milieu de gamme (Galaxy A). Une décision qui lui a permis de voir le chiffre d’affaires de sa division mobile augmenter de 8 % au deuxième trimestre. Samsung confirme aussi qu’il va miser sur le haut de gamme au troisième trimestre avec l’arrivée des Galaxy Note 10 et du Galaxy Fold, son premier smartphone pliable. Enfin, le fabricant confirme qu’il veut prendre la tête du marché du smartphone 5G.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.