LaboFnac

Shure annonce son retrait du marché des cellules phono

La marque Shure annonce qu'elle arrête la production de ses cellules phono dès cet été. Une nouvelle surprenante alors que le vinyle fait son grand retour, mais qui s'explique par des problèmes liés à ses fournisseurs et la forte concurrence que subit l'Américain.

Coup dur pour les amoureux du vinyle, l’emblématique marque Shure a annoncé l’arrêt de la production de ses cellules phono début mai. Née dans les années 20, la société basée dans l’Illinois avait fait son entrée sur le marché des cellules phono en 1937 avec la 99A Zephyr, rappelle le site américain CNET. Également réputée pour ses microphones ou casques, l’entreprise a traversé les décennies avec des modèles emblématiques comme la Shure V15, lancée en 1964 et qui est restée en production jusqu’en 2005. Sur son site américain, Shure propose encore six modèles différents (M44-7, M97xE, M92E, Whitelabel, M44G, SC35C) et huit sont toujours référencés sur le site français (M35X, M44-7, M44G, M78S, M92E, M97xE, SC35C, WHLB). L’arrêt de la production interviendra dès cet été, mais Shure continuera à assurer une garantie constructeur d’une durée de deux ans.

Shure

© Creative Commons / Anton Hooijdonk

Dans son communiqué, la firme explique que sa capacité à maintenir à ses normes rigoureuses dans le domaine des cellules phono a été mise à rude épreuve ces dernières années. Cela a eu des répercussions sur les coûts et la livraison qui sont incompatibles avec la promesse de la marque américaine. Interrogé par CNET, Mark Brunner (Vice President of Global Corporate and Government Relations) a détaillé les raisons qui ont conduit à cette décision. Il explique que si les ventes sont demeurées stables au cours des 15 dernières années, les 36 fournisseurs de pièces détachées qui permettent la fabrication des cellules Shure luttent désormais pour répondre à la demande et maintenir les normes de qualité exigées par le fabricant.

Shure se retire d’un marché en pleine croissance

Mark Brunner ajoute que certaines entreprises ont exprimé leur intérêt concernant les licences de Shure, mais la firme ne se dit pas prête à les céder. L’annonce de ce retrait peut surprendre alors que le contexte est favorable avec un marché du vinyle en pleine croissance. Pour The Next Web, Shure ne semble pas avoir profité de ce retour en grâce puisque la société explique avoir des revenus relativement stables sur les 15 dernières années. En 2003, année du lancement de l’iTunes Store, le vinyle était en difficulté et la tendance s’est confirmée jusqu’à la fin des années 2000. Depuis dix ans, le secteur a repris des couleurs et la concurrence en a profité avec des entreprises comme Ortophon ou Audio-Technica. Toutefois, Shure ne va pas disparaître est continuera d’exister dans d’autres secteurs. La marque annonce d’ailleurs son expansion sur de nouveaux marchés et dans de nouvelles catégories de produits pour les audiophiles.


Contenus associés

  • Sabine Novel

    cela me semble scandaleux , pour les vieux clients ( dont je suis ) , il suffisait d’augmenter les tarifs ( pas trop quand meme ) , shure ayant toujours été raisonnable a ce niveau
    j’ai commence à stocker des stylus pour mes deux m97 , qui sont sans rivale a ce prix ( le grave, en particulier )

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.