LaboFnac

Free Mobile revoit sa brochure tarifaire : le point sur les changements au 1er janvier

Free Mobile revoit sa brochure tarifaire pour l'année 2018. Si certains changements se font à l'avantage de l'abonné, gare aux mauvaises surprises à l'étranger.

À quelques jours de la nouvelle année, Free Mobile publie la nouvelle version de sa brochure tarifaire, à valoir pour ses clients dès le 1er janvier prochain. Si les grandes lignes de son offre ne changent pas, son forfait à 19,99 euros conservant son prix et ses options, de même que sa formule à 2 euros, le diable se cache dans les détails. Une bonne partie des modifications joue en faveur de l’utilisateur, même si certaines nouveautés lui demanderont de mettre la main au portefeuille.

Free Mobile

Commençons donc par les frais supplémentaires. Dès lundi prochain, les nouveaux clients de l’opérateur devront débourser 10 euros pour obtenir une carte SIM, tandis qu’elle était jusqu’alors gratuite dans le cadre d’une portabilité. Le tarif est donc désormais le même que celui d’un renouvellement de carte (10 euros également depuis l’année dernière). Un petit tour à la huitième page de la brochure permet de constater en outre qu’en cas de « rejet de prélèvement constaté sur trois factures distinctes sur une période glissante de six mois consécutifs », les fautifs se verront facturer une pénalité de 7 euros. Les défauts de paiement facturés aux professionnels seront basés sur un « taux égal à trois fois le taux d’intérêt légal calculé sur le montant des sommes dues TTC à compter du 1er jour de retard suivant la date limite de paiement portée sur la facture et d’une indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement de 40 euros ».

Valse des frais de roaming

Free Mobile, qui vient d’ajouter le Mexique et la Suisse aux pays dans lesquels la data est accessible sans frais avec un forfait à 19,99 euros, modifie les prix des communications passées ou reçues depuis certaines destinations. On regrette évidemment le cas du Vietnam, par exemple, où le Mo passera de 3,95 euros à 7,50 euros, ou encore de Singapour, où il grimpera de 2 à 4,95 euros le Mo, mais aussi celui d’une poignée de pays, dont l’Albanie, la Macédoine ou la Mongolie, où le tarif du Mo augmentera de 3,95 euros à 4,95 euros. En revanche, certains pays, telle la Tunisie, y gagnent clairement : le Mo de data fond de 18 euros à 9,70 euros, le MMS reçu passe de 7 euros à 0,76 euro, et le MMS envoyé, de 7 à 1,05 euro. Surtout, les pays de l’Union européenne ainsi que les DOM voient le prix du Mo hors forfait diminuer de 5 centimes d’euro à 0,72 centime. Il est à noter que toutes les modifications tarifaires concernant l’usage de la data à l’étranger seront appliquées non pas à partir du 1er janvier, mais du 1er février prochain.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.