LaboFnac

Smartphones : les ventes dévissent en France, le prix moyen reste stable

La France n'échappe pas à la "crise" du marché du smartphone et les Français sont moins attirés par les nouveaux modèles. Les ventes de smartphones ont chuté de 5 % en 2019 et le prix moyen reste stable, à 420 euros.

Le marché mondial du smartphone traverse une passe difficile et attend l’arrivée de la 5G avec impatience. Cela semble également se vérifier en France où les ventes ont chuté de 5 % l’an dernier pour atteindre 17,3 millions, contre 18,2 millions en 2018. C’est le résultat de l’étude menée par Gfk qui témoigne également du succès important des écouteurs true wireless dans l’Hexagone. Le chiffre reste important et confirme l’intérêt des Français pour le smartphone, un appareil qu’ils conservent environ deux ans (24 mois) contre 20 mois auparavant.

Samsung Galaxy A70

@ Labo Fnac

Toujours plus accrocs aux écrans, les utilisateurs ressentent toutefois moins le besoin de renouveler leur équipement. Cette tendance peut s’expliquer par un manque d’innovation ces dernières années, et cela se reporte sur le prix moyen. Celui-ci n’augmente plus et reste stable à 420 euros (contre 421 euros en 2018), permettant au marché de générer 7,3 milliards d’euros (-5 %). Le prix moyen pourrait repartir à la hausse en 2020 avec l’arrivée des smartphones 5G dans les prochains mois et des appareils pourvus d’un écran flexible et pliable. En attendant, la demande pour les modèles premium « reste forte », mais le prix moyen a également tendance à baisser, pour s’établir à 983 euros en 2019 contre 1 006 euros en 2018 et 1 054 euros en 2017.

Le prix moyen stagne, le « premium » devient plus accessible

La forte progression des constructeurs chinois (Huawei, Xiaomi, OnePlus…) n’est pas étrangère à cette baisse. L’institut Gfk note que le « premium » est désormais disponible à moins de 800 euros avec de nombreux modèles dotés de nombreuses caméras (3 et plus), d’une quantité de stockage importante (128 Go ou plus) ou de fonctionnalités telles que la reconnaissance faciale. Enfin, le marché du reconditionné a connu une légère baisse de régime en 2019 après trois années de progression. Le reconditionné a atteint 2 millions d’unités vendues l’an dernier, contre 2,1 millions en 2018.

Face à cette baisse, les wearables ont tiré leur épingle du jeu en 2019. Il s’est vendu 1,6 million de montres connectées et 520 000 trackers en France, toujours selon Gfk.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.