LaboFnac

Smartphones : Samsung reste le leader icontesté en Europe

Malmené par Huawei à l'international, Samsung se console en restant le numéro un du marché européen du smartphone. Sur le Vieux Continent, la pandémie du Covid-19 a fait chuter les ventes de smartphones de 24 %.

Pour la première fois de son histoire, Huawei est devenu le premier fabricant de smartphones au monde. Le géant chinois a pris la place de Samsung grâce à ses résultats en Chine, mais les sanctions américaines l’empêchent de progresser en Europe. Le cabinet Counterpoint Research s’est penché sur la situation en Europe et confirme que Samsung y reste un leader incontesté. Au deuxième trimestre, les ventes de smartphones ont reculé de 24 % en Europe par rapport à la même période l’année dernière et de 22 % par rapport au premier trimestre de 2020. Cette baisse est liée à la crise du Covid-19 qui a fortement impacté les fabricants de smartphones.

Samsung Galaxy A71

Le Samsung Galaxy A71 @ Labo Fnac

Malgré ce contexte délicat, Samsung continue de régner en maître avec une part de marché de 35 % sur le Vieux Continent. Elle était de 36 % il y a un an. La marque sud-coréenne fait donc légèrement moins bien qu’en 2019, mais elle conserve une longueur d’avance sur principaux rivaux. Cette année, Samsung a pu s’appuyer sur ses Galaxy A et Galaxy S20 (S20+ et S20 Ultra), en attendant l’arrivée des Galaxy Note 20. Apple a profité des « bonnes performances » de l’iPhone SE et des iPhone 11 pour s’installer à la deuxième place (17 %). Les ventes d’iPhone ont toutefois reculé de 14 % par rapport à l’année précédente, note Counterpoint.

À la troisième place, le géant chinois Huawei pâtit des sanctions américaines et voit ses ventes chuter de 46 % en Europe. L’absence des services Google peut expliquer ce fort recul qui fait perdre six points de part de marché à Huawei (16 % contre 22 % il y a un an). Derrière ce trio, les fabricants chinois Oppo et Xiaomi ont profité des difficultés de Huawei. « Xiaomi et Oppo ont connu des croissances respectives de 55 % et de 41 % par rapport à l’année précédente, même pendant la pandémie. Avec leurs caractéristiques attrayantes à des prix abordables, ils ont réussi à séduire certains utilisateurs potentiels de Huawei pour gagner des parts à ses dépens », notent les analystes de Counterpoint. Ces deux marques sont toutefois encore loin de pouvoir s’inviter sur le podium.

En France, Samsung et Apple écrasent la concurrence

Les derniers chiffres du cabinet Counterpoint s’intéressent également au marché français. Dans l’Hexagone comme dans le reste de l’Europe, Samsung domine les débats avec 34 % de parts de marché au deuxième trimestre. La marque à la pomme se montre également très présente (26 %) et devance Huawei (15 %). À noter que les ventes de smartphones ont diminué de 25 % sur un an en France.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.