LaboFnac

Snapchat pourrait dévoiler une plateforme de jeu dès le mois prochain

Snap Inc., la maison mère de Snapchat, s'apprêterait à lancer une nouvelle plateforme de jeu au sein de son application. Elle serait présentée dès le mois prochain à l'occasion d'une conférence pour les développeurs organisée par la société.

Après une période délicate, Snapchat a relevé la tête en fin d’année 2018 et confirmé cette embellie en ce début d’année 2019. Les résultats financiers sont en hausse mais Snap Inc., maison mère de Snapchat, peine encore à séduire de nouveaux utilisateurs. Le groupe a conclu l’année avec 186 millions d’utilisateurs quotidiens et n’a pas vu ce nombre progresser depuis un an. Un problème majeur pour la firme qui pourrait apporter un début de solution en officialisant une nouvelle plateforme de jeu.

Snapchat

© Snap Inc.

La rumeur court depuis le printemps 2018 et pourrait se réaliser d’ici quelques semaines, selon le site Cheddar qui cite des sources proches du dossier. Snap Inc. aurait en effet l’intention d’annoncer sa plateforme de jeu dès le mois prochain, lors d’un événement pour les développeurs que la firme organise le 4 avril à Los Angeles. Le petit fantôme devrait lever le voile sur une plateforme de jeu mobile baptisée en interne « Project Cognac » et qui comprendra une poignée de jeux conçus pour fonctionner spécifiquement dans l’application Snapchat.

« Moins de bavardages. Plus de jeu. »

Le Snap Partner Summit serait aussi l’occasion pour Snapchat de dévoiler des outils permettant aux développeurs d’intégrer leurs propres jeux à la plateforme. L’objectif serait d’offrir aux utilisateurs des jeux conçus par des développeurs externes, confirmant la rumeur selon laquelle Snap travaille sur ce projet depuis la mi-2018. Pour renforcer ses ambitieux dans le secteur des jeux vidéo, Snap se serait offert – en tout discrétion – le studio de jeu australien Prettygreat pour 8,6 millions de dollars, toujours selon Cheddar. Le site CNET avait de son côté indiqué que la firme californienne avait investi dans ce studio, quelques mois seulement après s’être offert le moteur de jeu PlayCanvas. À noter que l’un des fondateurs de Prettygreat, Luke Muscat, est à l’origine de jeux mobiles à gros succès comme Fruit Ninja et Jetpack Joyride.

Snap a pour l’heure refusé de commenter ces informations, mais la firme a déjà montré un certain intérêt pour le jeu vidéo en proposant quelques titres en réalité augmentée dans son application (Snappables). Fin 2017, le géant chinois Tencent avait aussi pris une participation de 12 % dans l’entreprise. Pour Snapchat, cette arrivée dans le jeu vidéo pourrait constituer une nouvelle source de revenus via la publicité ou les achats intégrés. L’objectif du petit fantôme est aussi d’attirer de nouveaux utilisateurs afin de (re)faire peur à Instagram, à moins que Facebook ne décide de copier encore une fois Snapchat. Après tout, le roi des réseaux sociaux propose déjà des jeux dans son application Messenger.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.