LaboFnac

Snapdragon 768G : 5G et support des écrans 120 Hz pour les smartphones de milieu de gamme

Qualcomm annonce le Snapdragon 768G. Processeur mobile destiné aux smartphones milieu de gamme plutôt orientés gaming, il succède au Snapdragon 765G et promet naturellement des performances accrues avec, à la clé, le support des écrans 120 Hz. La 5G reste évidemment au rendez-vous.

Déjà présents sur quelques terminaux haut de gamme comme les Galaxy S20 de Samsung, les écrans 120 Hz pourraient bientôt s’inviter sur le milieu de gamme grâce au Snapdragon 768G. Tout juste officialisée, cette nouvelle puce devrait logiquement remplacer le Snapdragon 765G dans le catalogue de Qualcomm et délivrer un peu plus de puissance. Suffisamment donc pour supporter un affichage à 120 Hz, indique le fondeur. La définition ne pourrait toutefois excéder alors la Full HD et ses variantes, en fonction du ratio de l’écran, tandis que les écrans QHD+ restent évidemment supportés, avec un taux de rafraîchissement classique de 60 Hz.

Qualcomm Snapdragon 768G

© Qualcomm

Un Snapdragon 765G plus rapide

Ce gain de puissance, le Snapdragon 768G, dont la gravure est toujours réalisée en 7 nm, le doit essentiellement à des fréquences plus élevées que sur le Snapdragon 765G, aussi bien pour le CPU que pour le GPU, autrement identiques. On retrouve ainsi pour le premier des cœurs Kryo 475 cadencés jusqu’à 2,8 GHz, contre 2,4 GHz au mieux sur le précédent modèle. L’Adreno 620 reprend donc aussi du service pour le traitement graphique. Qualcomm n’en précise pas la fréquence, mais promet des performances en hausse de 15 %, par rapport à celui du Snapdragon 765G toujours.

Comme toujours sur les Snapdragon, l’intelligence artificielle ne profite pas d’une puce dédiée, mais un moteur tirant profit des différents composants du Snapdragon 768G est présent pour en accélérer le traitement. La hausse des performances CPU et GPU se répercute donc sur les capacités de la puce en matière d’IA, elles aussi annoncées en hausse de 15 % alors que le moteur lui-même reste de 5e génération. Pas de changement non plus du côté du Processeur de signal numérique (DSP), puisque l’on retrouve l’Hexagon 696 assorti de l’Hexagon Tensor Accelerator.

La 5G toujours au rendez-vous

Du côté des connectivités, soulignons que ce Snapdragon 768G conserve aussi le modem Snapdragon X52 de son prédécesseur pour la 5G (SA et NSA), en plus du système FastConnect 6200 pour le Wi-Fi 6 et le Bluetooth 5.0. Le double processeur d’image Spectra 355 est par ailleurs de retour pour la photo, et permet au Snapdragon 768G de supporter les prises jusqu’à 22, 36 ou 192 mégapixels en fonction des configurations (double ou simple, avec ou sans réduction du bruit) ainsi que l’enregistrement vidéo jusqu’en 4K. Un mode slow-motion jusqu’à 480 fps est également mentionné en 720p, et notons pour finir le support de la technologie Quick Charge 4+ pour la charge rapide des terminaux équipés du Snapdragon 768G.

Qualcomm précise d’ailleurs que sa nouvelle puce équipe déjà un smartphone : le Redmi K30 5G Racing Edition. On peut évidemment s’attendre à ce que d’autres suivent dans les mois à venir.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.