LaboFnac

Snapdragon 888, HarmonyOS et nouveau bloc photo : les Huawei P50 et P50 Pro sont officialisés

Huawei a officialisé ses nouveaux smartphones lors d’une conférence organisée en Chine. Très attendus, les Huawei P50 et P50 Pro affichent leurs ambitions sous HarmonyOS, avec un nouveau bloc photo et la présence des puces Qualcomm Snapdragon 888.

Comme prévu, Huawei a profité d’une conférence organisée le 29 juillet en Chine pour officialiser ses nouveaux smartphones haut de gamme. Après un retard lié à la pénurie de composants, les Huawei P50 et P50 Pro se montrent enfin et espèrent remettre le groupe chinois sur de bons rails. La situation de l’ancien rival de Samsung est préoccupante à l’international, mais aussi en Chine. Le fleuron technologique chinois a disparu du top 5 des vendeurs de smartphones sur son propre marché. Loin d’avoir abdiqué, Huawei veut retrouver des couleurs en misant sur son système d’exploitation maison. La nouvelle version, HarmonyOS 2.0, a fait son apparition sur plusieurs appareils de la marque et s’invite désormais au cœur des P50 (Pro).

Huawei P50 Pro

© Capture d’écran/Huawei

Avant de s’intéresser à la fiche technique de la nouvelle série P, il convient d’évoquer la partie logicielle. Contrairement à la séduisante gamme P40 sous Android avec les services Huawei Mobile Services, les P50 et P50 Pro s’appuient sur la plateforme HarmonyOS 2.0. Toujours privé des outils de Google, le géant de Shenzhen a repris les bases du célèbre OS pour développer un nouvel écosystème. Avec sa propre boutique et ses propres services, Huawei veut s’imposer comme une alternative à iOS d’Apple ou Android avec les services Google.

Sans Google et sans 5G

Contraint de progresser sans les services Google, la marque doit affronter l’embargo américain et la pénurie de composants. Face aux difficultés d’approvisionnement, Huawei a décidé de se tourner vers les puces Qualcomm pour lancer sa nouvelle gamme. Son P50 est proposé (via GSMArena) avec un SoC Snapdragon 888 tandis que le P50 Pro se décline en deux variantes, l’une basée sur la puce de Qualcomm et l’autre sur le Kirin 9000. Malgré ces puissants chipsets, la 5G brille toutefois par son absence et il faudra se contenter de la 4G.

Huawei P50 Pro

© Capture d’écran/Huawei

Concernant les puces Qualcomm, cette absence de 5G peut s’expliquer par l’autorisation limitée accordée par le gouvernement américain au fondeur. Fin 2020, Qualcomm a obtenu l’autorisation de vendre uniquement des puces 4G au fabricant chinois.

Le P50 ajoute 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go de stockage, contre 8 à 12 Go de RAM et 128, 256 ou 512 Go pour la variante Pro. Les deux modèles ont des dimensions relativement proches, avec la présence d’un écran OLED incurvé de 6,5 pouces pour le P50 et de 6,6 pouces pour le P50 Pro. Cette dalle affiche une définition Full HD+ de 2 700×1 228 pixels avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz pour le P50 Pro. Son petit frère, le P50, doit se contenter de 90 Hz avec une définition de 2 700×1 224 pixels.

Huawei P50 Pro

© Capture d’écran/Huawei

Le modèle Pro se distingue également avec sa batterie de 4 360 mAh et sa charge sans fil 50 W, contre 4 100 mAh pour le P50 classique. Les deux appareils disposent en revanche de la charge rapide 66 W via USB-C.

Huawei dévoile un nouveau bloc photo

L’une des interrogations autour de cette série concerne la formule photo. Huawei promettait une “nouvelle ère” pour la photographie mobile et utilise une base commune. Le P50 Pro est le mieux pourvu avec son quadruple module photo composé d’un capteur principal grand-angle de 50 mégapixels (f/1,8) stabilisé. Il ajoute un capteur monochrome de 40 mégapixels (f/1,6), ainsi qu’un ultra grand-angle de 13 mégapixels (f/2,2) et un téléobjectif de 64 mégapixels avec zoom optique 3,5x et numérique jusqu’à 100x.

Huawei P50

© Capture d’écran/Huawei

Le Huawei P50 embarque le même capteur principal et l’ultra grand-angle, associé à un capteur de 12 mégapixels avec zoom optique 5x et zoom numérique 50x. Il perd le module monochrome.

À l’avant, une caméra selfie de 13 mégapixels est présente sur les deux appareils.

Huawei P50

© Capture d’écran/Huawei

Prix et disponibilité

Pour l’heure, les Huawei P50 et P50 Pro ont été annoncés uniquement en Chine. Le P50 sera commercialisé en septembre avec un prix de départ de 4 488 yuans (environ 585 €). Comptez 4 988 yuans (environ 650 €) pour la version avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. Le P50 Pro sera proposé à partir de 5 988 yuans (environ 780 €) dans sa version 8 Go de RAM et 128 Go de stockage (Snapdragon 888). Les modèles avec 256 Go et 512 Go de stockage coûteront respectivement 6 488 yuans (environ 845 €) et 7 488 yuans (environ 975 €). Enfin, les variantes les plus musclées avec 12 Go de RAM couteront 7 988 yuans (environ 1 040 €) avec 256 Go de stockage et 8 488 yuans (environ 1 105 €) avec 512 Go de stockage.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.