LaboFnac

Sony accuse le smartphone d’avoir eu la peau de la PlayStation Vita

C'est un fait, la PlayStation Vita n'est pas le succès escompté par Sony. À l'heure où la Nintendo Switch profite du double segment nomade/salon, le patron de Sony Interactive Entertainment, Andrew House, fait d'ailleurs un point sur l'état du marché du gaming portable à l'occasion du Tokyo Game Show qui s'est terminé il y a quelques jours.

Andrew House, l’une des figures les plus emblématiques de la division gaming et divertissement du côté de Sony, a profité du TGS 2017 pour se confier auprès de Bloomberg sur l’état du marché des consoles portables ainsi que des plans de Sony en la matière. « L’appareil de Nintendo est hybride, ce qui est une approche stratégique différente. Nous n’avons pas vu cela [le gaming portable] comme un gros marché en dehors du Japon et de l’Asie » a ainsi déclaré l’homme. Et pour cause, le marché asiatique est le seul qui fait encore vivoter la PlayStation Vita, dernière née des velléités nomades de la firme.

« L’expérience à retirer de la PlayStation Vita est qu’en dehors de ces deux marchés, il n’y avait pas de grosse demande. Le mode de vie qui change au profit de la domination des smartphones comme seul appareil qui est constamment avec [le consommateur] était le facteur déterminant [de l’échec]. » Ce qui explique principalement l’investissement de Sony dans le secteur du mobile, avec l’ouverture d’un studio de développement dédié à la création de jeux pour smartphones. De quoi couper la chique à tous les joueurs qui espéraient le retour de Sony avec un successeur à la Vita qui n’a finalement pas eu beaucoup d’éclat dans nos contrées.

Un constat peut-être moins révélateur d’une nouvelle tendance de consommation que d’un manque de titres qui ont réussi à propulser la console sur le devant de la scène. À titre de comparaison, si la 3DS s’est fait plutôt discrète à sa sortie avec des ventes loin d’être à la hauteur de son aînée (la DS), les premiers gros hits comme Mario Kart 7 lui auront donné le rayonnement nécessaire pour qu’elle prenne une autre dimension. Gageons que Sony montrera très bientôt les fruits de ce nouveau pari, puisque lors de l’ouverture de son studio, il était question d’une publication de premiers jeux d’ici mars 2018.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.