LaboFnac

Sony Alpha 9 : nos essais photo avec le boîtier

C'est aujourd'hui, jeudi 27 avril, que Sony nous autorise enfin à vous dévoiler en images les performances promises par son nouveau boîtier, l'Alpha 9. Les clichés ci-dessous ont été effectués à Londres, avec ce produit, lors de son officialisation. Notons toutefois que pour des raisons techniques, nous avons dû amoindrir la taille des images et les compresser, ce qui engendre évidemment une baisse de qualité.

C’est donc lors des Sony World Photography Awards que le constructeur japonais a révélé son nouvel appareil photo haut de gamme : le Sony Alpha 9. Et en plus de fournir des fiches techniques complètes, la firme a organisé des ateliers permettant aux journalistes d’essayer cet appareil dans des conditions réelles. Si vous en doutiez encore, l’A9 se destine aux photographes de sport et le rendez-vous est pris dans une salle de boxe de la capitale britannique pour une séance visant à faire découvrir l’habileté de ce boîtier.

boxe

Entre des boxeurs en plein échauffement, des échanges de coups de pieds retournés, un combat poids lourds, et diverses prouesses de gymnastes, on sentait bien que la rafale à 20 fps, le suivi AF et le shutter silencieux de l’appareil étaient les éléments que Sony souhaitait mettre en avant. L’exercice ne comportait qu’une consigne : régler l’appareil à f/5,6, le temps d’exposition à 1/1000 et les ISO sur 1600.

sony alpha 9

Et autant dire que le résultat nous semble franchement convaincant, voire impressionnant. Le suivi AF-C marche du tonnerre, et sur le millier de clichés effectués en 30 minutes – oui, cela va très vite quand on n’entend même pas de déclenchement -, il n’y a que très très peu de déchet. Et il est bien souvent à mettre au crédit d’un nouvel élément s’incrustant dans la scène, comme le bras d’un de nos confrères, ou un de nos déplacements trop marqué. Avec le doigt vissé sur le bouton autofocus, il n’y a aucun problème pour décortiquer le salto arrière d’un gymnaste, ou le crochet dévastateur d’un de nos boxeurs.

sony alpha 9

La rafale ne semble jamais faiblir et nous fait franchement saliver. L’autofocus, dans cet exercice, se montre parfait, même dans des scènes complexes où il pourrait être tenté d’aller voir ailleurs (voir la série rafale ci-dessous). Sony a fourni des cartes SDXC SF-G UHS II, capables d’écrire à 299 Mo/s, et lire à 300 Mo/s, histoire de mettre toutes les armes de son côté pour nous séduire. Effectivement, pour qui envisage l’achat d’un tel boîtier pour ce type d’usage, il faudra songer à investir aussi dans ce genre de cartes mémoire.

L’exercice était également l’occasion rêvée pour tester l’optique présentée en même temps que l’Alpha 9, à savoir le G Master 100-400 mm f/4,5-5,6 GM OSS. Le couple fonctionne à merveille, et le piqué des clichés généré nous paraît tout à fait excellent. Il faudra maintenant que le Sony Alpha 9 passe par les différents tests de notre labo pour qu’il nous révèle tous ses secrets. En attendant, il nous faut nous contenter d’une prise en main détaillant son ergonomie et son design.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.