LaboFnac

Sony dévoile les premiers détails concernant sa PlayStation 5

Sony travaille sur sa prochaine console de salon et Mark Cerny a dévoilé les premiers détails. Rétrocompatible avec les jeux PS4, la probable PlayStation 5 embarquera un SSD et prendra en charge le ray tracing tandis qu'AMD sera à l'origine du CPU et du GPU.

Ce n’est pas un secret, Sony travaille sur une nouvelle console PlayStation. Malgré ses chiffres impressionnants, la PlayStation 4 est en fin de cycle comme l’avait expliqué il y a un an John Kodera, la tête pensante qui dirige Sony Interactive Entertainment. Kenichiro Yoshida, le PDG de Sony et successeur de Kazuo Hirai, avait également annoncé l’arrivée d’une nouvelle console en octobre dernier. Il expliquait dans une interview accordée au Financial Times qu’il était « nécessaire » d’avoir du « matériel de nouvelle génération » après la PlayStation 4 Pro, rappelle le site Engadget. Absent de l’E3 2019, le géant japonais du jeu vidéo a fait évoluer sa communication et c’est une nouvelle fois via une interview que l’on en sait en peu plus sur la probable PlayStation 5.

Sony PlayStation manettes

© Creative commons

Interrogé par le site Wired, Mark Cerny a évoqué « la console next-gen » de Sony sans toutefois utiliser le terme PlayStation 5 ou PS5. L’architecte de la PS4 a cependant profité de son temps de parole, relayé par Sony sur Twitter, pour donner de nombreux détails concernant sa prochaine console. Sur le plan technique, on apprend que la prochaine PlayStation embarquera un processeur AMD Ryzen de troisième génération (Zen 2, huit cœurs, gravure en 7 nm) qui sera dévoilé cette année par le rival d’Intel. Pour la partie graphique, un GPU personnalisé basé sur l’architecture Navi d’AMD prenant en charge le ray-tracing sera proposé. Cette technologie est pour l’heure réservée aux PC haut de gamme qui embarquent une carte graphique puissante. À noter que la future console de Sony prendra également en charge la 8K.

La PlayStation 5 ne sortira pas en 2019

Enfin, Sony va céder aux sirènes du SSD pour sa PlayStation 5 et comme dans l’univers PC, il s’agit d’un changement majeur. Le site Wired rappelle que les SSD sont proposés depuis plus de dix ans dans les ordinateurs fixes et portables et si la Xbox One et la PS4 prennent en charge les SSD externes, la situation n’est pas comparable. Mark Cerny n’a pas hésité à réaliser une démonstration pour justifier cette décision. Alors qu’un voyage rapide dans Marvel’s Spider Man prend 15 secondes sur PlayStation 4 Pro, il ne prend que 0,8 seconde sur un prototype de la future PlayStation.

La PlayStation 5 sera également rétrocompatible avec les jeux PS4 et n’oubliera pas non plus le PlayStation VR. Certains titres profiteront d’une sortie simultanée sur PS4 et PS5, et Sony mettra aussi l’accent sur le cloud gaming. Le japonais devra notamment composer avec l’arrivée de la plateforme de jeu vidéo en streaming de Google appelée Stadia. Équipée d’un lecteur optique, la PlayStation 5 n’est pas attendue avant 2020.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.