LaboFnac

Sony Mobile pourrait cesser ses activités au Moyen-Orient, en Turquie et en Afrique

Sony Mobile est en difficulté et envisage de se retirer de plusieurs marchés dans le monde. La marque japonaise pourrait cesser ses activités en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique.

Sony est un incontournable sur le marché de l’électronique grand public, mais sa division mobile est à la peine. Malgré un Sony Xperia XZ2 qui apporte du nouveau dans tous les domaines, le constructeur est loin de tenir tête aux géants Samsung, Apple ou Huawei en termes de ventes. Le groupe japonais doit aussi faire face à la forte concurrence chinoise emmenée par des marques comme OnePlus, Xiaomi ou Oppo, qui n’hésitent pas à bousculer le secteur. Sony a récemment apporté un changement de design à ses Xperia et prépare un nouveau lanceur pour ses smartphones, mais ne semble pas donner la priorité à sa division mobile.

sony xperia xz2

© LaboFnac

Selon le célèbre leaker Evan Blass, Sony pourrait même se retirer de plusieurs marchés dans le monde. Il explique sur Twitter que la firme va « arrêter ses activités et fermer ses bureaux » au Moyen-Orient, en Turquie et en Afrique. Un choix fort de la part de Sony alors que ces marchés sont en forte croissance contrairement à l’Occident et qui confirmerait que le groupe japonais est prêt à opérer un virage dans ce secteur. Nous évoquions récemment l’avenir de ce géant qui cherche à se détourner de l’électronique grand public pour se tourner vers la musique et les capteurs photo.

Sony confirme à demi-mot

Sony a réagi à cette information et confirme étudier la possibilité de réduire ses activités dans ces régions du monde. « Dans le cadre de nos mesures visant à soutenir une croissance rentable, nous surveillons attentivement la situation du marché et examinons la viabilité de nos activités au Moyen-Orient, en Afrique et en Turquie », a déclaré un représentant de la société au site Android Authority. Si Sony ne confirme pas son retrait, cette déclaration suggère que sa division mobile ne se porte pas au mieux dans ces régions et qu’il est peut-être prêt à réduire ses pertes, les marques chinoises connaissant une croissance importante au Moyen-Orient et en Afrique. Selon Counterpoint Research, les fabricants chinois ont connu une croissance annuelle de 36 % dans ses deux régions au premier trimestre 2018.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.