LaboFnac

Sony et Nikon veulent rendre les caméras plus intelligentes avec l’alliance NICE

Une alliance baptisée NICE veut rendre les caméras plus intelligentes avec la création d'un écosystème inspiré d'Android. Nikon et Sony font notamment partie de ce projet.

Qu’ils soient de la marque Samsung ou Google, les smartphones Android peuvent exécuter les mêmes applications. Et si les caméras intelligentes avaient la même compatibilité ? C’est la question que pose le site Digital Trends et plusieurs constructeurs pourraient apporter une réponse. Nikon, Sony, Wistron, Foxconn et Scenera ont annoncé la signature d’un partenariat et la création de l’alliance NICE (Network of Intelligent Camera Ecosystem). Cette initiative doit déboucher sur la création d’un écosystème – inspiré d’Android – pour les caméras intelligentes.

Lentille caméra

© Pixabay

L’alliance NICE veut s’inspirer d’Android

Scenera, la start-up californienne à l’origine de ce projet, confirme que l’idée est d’apporter une compatibilité similaire à ce que propose Google avec son OS mobile. De nombreux appareils sont concernés par cette initiative, des caméras intelligentes aux moniteurs pour bébé en passant par les caméras de sécurité.

« Si vous regardez les caméras aujourd’hui, tous les logiciels sont faits sur mesure par les entreprises – il est vraiment difficile de mélanger les caméras », explique David Lee, PDG de Scenera. Il ajoute : « avoir un terrain d’entente, comme Android pour Google, c’est le genre d’écosystème que nous voulons construire ».

L’accord vise notamment à créer des normes pour les caméras intelligentes ainsi qu’à développer une infrastructure cloud partagée. Les caméras estampillées NICE pourraient ainsi stocker les images et les vidéos dans le nuage et l’alliance gérerait le chiffrement ainsi que l’IA pour la reconnaissance des objets.

Un premier produit en 2019 ?

Pour les utilisateurs, l’alliance NICE pourrait entraîner quatre grands changements dans l’univers des caméras intelligentes, annonce Digital Trends. L’accès à une même plateforme d’IA via le cloud permettrait aux caméras d’offrir de nouvelles fonctionnalités, non proposées par le fabricant. Pour le PDG de Scenera, les modèles actuels font trop d’erreurs et le recours à une intelligente artificielle commune pourrait rendre les caméras « beaucoup plus intelligentes ».

Le consortium veut également permettre aux développeurs de proposer « encore plus de fonctionnalités » grâce au logiciel. Le développement d’une API permettrait aux entreprises d’utiliser les mêmes applications. Enfin, une plateforme commune limiterait la dépendance vis-à-vis des fabricants et pourrait prolonger la durée de vie d’une caméra grâce aux mises à jour logicielles. Le projet n’en est qu’à ses débuts, mais il peut compter sur le soutien d’acteurs majeurs du secteur. On pense notamment à Nikon, incontournable dans le monde de la photographie, et à Sony, plus grand producteur de capteurs d’image. Les firmes Foxconn et Wistron sont quant à elles connues pour travailler avec Apple.

Le premier produit NICE Alliance pourrait débarquer sur le marché au premier semestre 2019.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.